/finance

VIA Rail suspend ses trajets jusqu'à vendredi

Agence QMI

Les voies ferrées du Canadien National (CN) étant toujours bloquées par des manifestants en Ontario, VIA Rail a annoncé mercredi soir que son service entre Montréal et Toronto ne reprendra pas avant au moins vendredi.

À LIRE ÉGALEMENT :

Troisième journée de manifestations sur les rails

Legault s’en remet à Ottawa et aux Peacekeepers

Opposition au gazoduc: Trudeau plaide un règlement rapide et paisible

Depuis jeudi soir dernier, moment où des manifestants autochtones de la nation Tyendinaga ont commencé à bloquer les voies du CN près de Belleville, 256 trains totalisant environ 42 100 passagers ont dû être annulés, selon des données datant de mercredi, à 13 h 30.

Les lignes de VIA Rail Ottawa-Toronto, Montréal-Toronto et Kingston-Toronto sont présentement paralysées en raison du blocus. Le service continue toutefois d'être offert sur les lignes de parts et d'autres, par exemple entre Ottawa et Montréal ou entre Montréal et Québec.

De plus, une trentaine de passagers ont dû se trouver un transport alternatif pour voyager entre Prince Rupert et Prince George, en Colombie-Britannique, en raison d'un autre blocus de ce côté.

L'entreprise se retrouve aussi, dorénavant, à devoir composer avec un nouveau groupe de manifestants établis près de Winnipeg, au Manitoba.

«VIA Rail nolise des autobus, réserve des chambres d’hôtel et analyse des options de transport alternatif pour les passagers affectés du train 2 qui a quitté Vancouver le 10 février», a fait savoir le transporteur ferroviaire dans sa mise à jour quotidienne de la situation.

VIA Rail conseille à ses clients des lignes affectés d'opter pour d'autres modes de transport que le train pour les prochains jours. Les passagers peuvent se faire rembourser le prix de leur billet de train.

Rappelons que les manifestants autochtones ont érigé des barrages ferroviaires afin d'appuyer les militants et chefs héréditaires de la communauté Wet'suwet'en, en Colombie-Britannique, qui s'opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink. Les manifestants dénoncent aussi l'intervention de la GRC sur le territoire de Wet'suwet'en.

Dans la même catégorie