/news/politics

Une motion pour plus de semaines de prestations d’assurance-emploi en cas de maladie

Taïeb Moalla | Journal de Québec

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Le Bloc québécois déposera mardi prochain, à la Chambre des communes, une motion pour tenter de corriger «une injustice» dans l’assurance-emploi qui nuit notamment à une mère de famille de la région de Québec aux prises avec un cancer. 

• À lire aussi: Frappée par le cancer deux fois en un an, elle interpelle les partis

• À lire aussi: Au bord de la faillite pour aider sa conjointe qui combat un cancer

• À lire aussi: Cri du coeur pour guérir dans la dignité

L’automne dernier, Le Journal révélait l’histoire poignante d’Émilie Sansfaçon. Cette mère de deux enfants ne sait plus comment rembourser ses factures. 

Absente de son travail pour une longue période à cause de ses traitements, elle a seulement eu droit à 15 semaines de prestations d’assurance-emploi. Elle se bat pour que les personnes dans sa situation – qui n’ont pas d’assurance privée – obtiennent des prestations durant 50 semaines. Ironiquement, l’assurance-emploi permet jusqu’à 45 semaines en cas de perte de travail et 35 semaines pour les aidants naturels.   

«Ce qui est plate c’est qu’on est obligés de demander à nos proches de faire des événements pour nous aider (financièrement parlant), a-t-elle regretté. Je suis à ma 26e chimiothérapie et j’en ai probablement pour toute ma vie. Présentement, je suis sans assurance-emploi. C’est un stress qu’on devrait pouvoir éviter.» 

Quebec

Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

Discrimination 

De passage à Québec, jeudi, le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a déploré la «discrimination» qui frappe les personnes qui se trouvent dans la même situation que Mme Sansfaçon.  

«Les gens ont payé de l’assurance-emploi toute leur vie. Et quand vient le temps d’en bénéficier comme prestataires, là tu n’as plus accès! Il y a là une discrimination qu’on dénonce», a insisté M. Blanchet. 

Si l’assurance-emploi devait être allongée, l’impact financier sera moindre que le 1 milliard$ déjà évoqué par le Directeur du budget, a assuré le chef bloquiste.  

Lors de la récente campagne électorale, les libéraux fédéraux ont ouvert la porte à ce que les prestations passent de 15 à 26 semaines en cas de maladie d’une longue durée. Il est possible que des annonces soient faites par le gouvernement lors du prochain budget.

Dans la même catégorie