/news/world

L'avocate de Weinstein s'en prend aux accusatrices

WENN

L'avocate d'Harvey Weinstein s'en est prise directement à ses accusatrices, affirmant qu'elles cherchaient à s'attirer l'attention des médias en accusant le producteur.

Alors que le procès de l'ancien patron de Miramax, accusé d'agression sexuelle par deux femmes, tire à sa fin, son avocate Donna Rutonno s'est adressée au jury en affirmant que ses victimes présumées avaient menti dans le but de relancer leur carrière.

• À lire aussi: Les avocats de Weinstein demandent son acquittement, même si c'est impopulaire»

• À lire aussi: Harvey Weinstein renonce à témoigner, fin des dépositions

• À lire aussi: Procès Weinstein: témoignage glaçant d'une mannequin

«Elles vont à la télévision pour faire partie d'un mouvement, à vrai dire», a-t-elle déclaré, avant d'arguer que l'actrice Annabella Sciorra, l'une des femmes qui ont témoigné contre son client, avait tenté de relancer sa carrière en poursuivant le producteur aux pénales et en parlant de ses expériences avec le producteur au journaliste Ronan Farrow.

«(Au moment où elle a lancé ses accusations, Sciorra n'avait) aucune carrière, mais Ronan Farrow l'a appelée avec un scénario en tête et si elle entrait dans l'histoire, on recommencerait à parler d'elle, a affirmé Donna Rutonno, notant également que l'actrice était financièrement ruinée. Et maintenant, de nouveau, c'est une star. Elle a un nouvel agent et c'est la chouchou du dernier mouvement à la mode.»

Outre Annabella Sciorra, trois autres femmes ont témoigné au procès, dont Jessica Mann, et l'ancienne assistante de production Mimi Haleyi. S'il est reconnu coupable des cinq chefs d'accusation retenus contre lui, le producteur de 67 ans encourt la prison à perpétuité.

Harvey Weinstein maintient son innocence

Dans la même catégorie