/news/law

Pas d’accusation portée contre celui qui l’aurait défiguré

Jonathan Tremblay | Journal de Montréal

Courtoisie

Un jeune homme qui s’est fait défigurer dans un bar de la Montérégie en décembre dernier n’en revient pas qu’aucune accusation ne soit portée contre son assaillant allégué.  

ATTENTION: les images qui suivent pourraient être choquantes pour certaines personnes 

« La Terre a comme arrêté de tourner quand on me l’a annoncé. Je n’entendais plus rien », a confié Anthony Seyer au Journal, après sa rencontre avec l’enquêteuse et la procureure de la Couronne au dossier, vendredi après-midi, au palais de justice de Saint-Hyacinthe.  

« Elles m’ont dit qu’il manquait d’éléments de preuve, et que des arguments pourraient aller dans le sens de la défense de ces gars-là », a-t-il expliqué.  

Le 8 décembre dernier, le jeune homme de 21 ans s’est rendu avec des amis au bar le Shaker, dans cette ville.  

 

TVA NOUVELLES/AGENCE QMI

Défendre sa sœur  

Selon ce qu’il a raconté après le drame, une altercation entre lui et un trentenaire a dégénéré. M. Seyer l’avait enguirlandé pour avoir « pris le sein » de sa sœur.  

Des images captées sur place montrent l’assaillant allégué saisir un verre et s’élancer. Or, impossible de voir la suite, en raison d’un angle mort.  

 

Courtoisie

 

Des témoins l’auraient vu atteindre le visage de M. Seyer à deux reprises avec un verre. Celui-ci a eu la joue et la mâchoire tranchées.  

M. Seyer se dit toujours aux prises avec des maux de tête et ne peut conduire de véhicule. Il invoque être frappé de cauchemars post-traumatiques et songe à demander une révision du dossier ainsi qu’à poursuivre son assaillant au civil.  

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales confirme qu’aucune accusation ne sera portée dans cette affaire. 

Dans la même catégorie