/finance

Des «pénuries critiques» de propane dans les prochains jours

TVA Nouvelles

Devant le blocus ferroviaire qui se poursuit à la grandeur du pays, le plus grand fournisseur de propane du Canada prévient que la situation actuelle, si elle se poursuit, entraînera une pénurie de propane.   

• À lire aussi: Crise du blocus autochtone: Le gouvernement Trudeau se veut prudent  

• À lire aussi: Blocage des voies ferrées: Gérard Deltell dénonce le manque de leadership de Justin Trudeau  

Supérieur Propane prévient que des «pénuries critiques» de l’approvisionnement en propane sont à prévoir si la fermeture du service de transport ferroviaire n'est pas levée.     

«Nous anticipons qu'au cours des prochains jours nous commencerons à éprouver des pénuries de l'approvisionnement dans de nombreux secteurs du pays qui dépendent du propane pour chauffer et alimenter en énergie leurs résidences et entreprises, y compris de nombreux services essentiels tels que les hôpitaux et maisons de retraite», a prévenu le président de Supérieur Propane, Greg McCamus.      

Cette situation n’est pas sans rappeler la crise du propane engendrée par le conflit de travail au CN à l’automne dernier, qui avait fait craindre le pire notamment aux agriculteurs québécois.      

«Le manque de capacité ferroviaire mettra une pression extrême sur les points d'approvisionnement dans l'ensemble de l'Ontario, du Québec et de la région de l'Atlantique en raison de la congestion du transport disponible», averti M. McCamus.      

Au Québec, le ministre de l'Énergie, Jonatan Julien, a affirmé mercredi que la province disposait de «réserves suffisantes pour au moins 10 jours».      

De son côté, l'Association québécoise du propane (AQP) a indiqué vendredi que «la situation actuelle peut être désormais qualifiée de crise puisque l'industrie estime qu'un rationnement du propane est désormais nécessaire au Québec».

«D'ailleurs, l'AQP s'attend à ce que le gouvernement déclenche incessamment son plan de contingence, une initiative nommée mission énergie qui sera déployée par le ministère de l'Énergie et Ressources naturelles», a souligné l'organisation, se disant «très préoccupée par le fait qu'aucune solution tangible n'est en vue dans cette crise pour le moment».

Des résidences, des hôpitaux, des entreprises, des écoles et des fermes font partie de la clientèle qui pourrait être touchée par une pénurie de propane.      

La pression sur le gouvernement Trudeau s’est accentuée d’un cran depuis que le transporteur VIA Rail a suspendu jeudi toutes ses liaisons à travers le pays dans la foulée d’une décision du Canadien National (CN) de fermer son réseau dans l’est du Canada.      

Le gouvernement Trudeau a répété vendredi que le blocus de voies ferrées doit cesser en respect de la loi, mais appelle au «dialogue» pour ne pas attiser des tensions entre forces de l’ordre et Autochtones.      

Les militants autochtones s’opposent, en solidarité avec la Première Nation de Wet’suwet’en, au projet de gazoduc Coastal GasLink, en Colombie-Britannique.

Dans la même catégorie