/sports

Félix Auger-Aliassime passe en finale à Rotterdam

Agence QMI et TVA Sports

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a atteint la finale du tournoi de catégorie 500 de Rotterdam, aux Pays-Bas, samedi.

En effet, «FAA», 21e mondial, a défait l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 30e au classement de l'ATP, en deux manches de 7-6 (2) et 6-4.

L'athlète de 19 ans disputera la quatrième finale de sa carrière sur le circuit régulier de l'ATP. Il avait atteint ce stade lors des tournois de Rio de Janeiro, Lyon et Stuttgart en 2019, étant défait en deux manches chaque fois.

Le Québécois a déjà triomphé sur le circuit Challenger de l'ATP à quatre reprises en 2017 et 2018 (Lyon, à deux reprises, Séville et Tachkent).

En finale, Auger-Aliassime croisera le fer avec le Serbe Filip Krajinovic (39e), tombeur du Canadien Vasek Pospisil au deuxième tour, ou le Français Gaël Monfils, neuvième au monde, qui avait également défait Pospisil la semaine précédente en finale à Montpellier. Monfils est le champion en titre à Rotterdam.Une chaude lutte

Après avoir sauvé le seul point de bris de la première manche à 5-5, Auger-Aliassime a rapidement pris l’avantage au bris d’égalité.

«La première manche a été vraiment serrée et nous servions vraiment bien tous les deux. Je n’ai jamais aussi bien servi que lors de cette première manche et ensuite j’ai été solide au bris d’égalité», a dit le Québécois en entrevue à ATPTour.com.

Il a ensuite réussi l’unique bris de service du match au troisième jeu de la deuxième manche.

«Les choses sont devenues intéressantes avec cette longue troisième partie. Je me disais que si ça tournait en ma faveur, ce serait difficile ensuite pour lui. Alors j’ai poussé fort pour avoir le bris.»

«Par la suite, je savais que j’y arriverais en continuant de bien servir. Il y a eu une partie difficile au cours de laquelle chez fait des erreurs et j’ai sauvé une balle de bris, mais je m’en suis bien sorti. Je suis content de moi.»Bientôt dans le top 15?

Auger-Aliassime a bouclé la victoire en 1h49. Il a claqué 16 as et commis deux doubles fautes.

Grâce à ce gain, le Québécois devrait se retrouver minimalement au 18e échelon mondial, lundi, lors de la publication du nouveau classement de l'ATP. S'il parvient à remporter la compétition, il pourrait se hisser jusqu'au 15e rang.

Auger-Aliassime est devenu le plus jeune finaliste de l'histoire du tournoi de Rotterdam. Il est également le premier Canadien à atteindre la ronde ultime de l’épreuve.