/news/politics
Populaire

Rencontre avec les Mohawks: «des progrès modestes», dit le ministre

Agence QMI

Le ministre fédéral des Services aux Autochtones, Marc Miller, a passé pratiquement toute la journée de samedi à discuter avec des membres de la communauté mohawk Tyendinaga, en Ontario, pour tenter de dénouer la crise des barrages de chemins de fer en appui aux opposants du projet gazier Coastal GasLink, en Colombie-Britannique.

• À lire aussi: «On est en mode panique» : L’industrie du propane en contingence  

• À lire aussi: Crise du blocus autochtone: Le gouvernement Trudeau se veut prudent  

M. Miller est arrivé au passage à niveau du chemin de fer du Canadien National bloqué depuis plusieurs jours par des militants mohawks de Tyendinaga vers 10 h 30. Après sa rencontre d’environ une heure, il s'est rendu au centre communautaire de Tyendinaga pour poursuivre les discussions. Il n’en est ressorti que plusieurs heures plus tard, en soirée.

  

À l’issue de ces rencontres, M. Miller a dit aux journalistes présents que les discussions avaient été productives, sans toutefois indiquer si le barrage des rails à Tyendinaga allait être levé ou s’il allait continuer. Il a parlé de «progrès modestes» en référence à ses efforts pour faire lever ce barrage.

Le blocus, et d’autres ailleurs au pays, affecte grandement le transport de passagers de VIA Rail et de marchandises, et la pression est forte sur le gouvernement Trudeau pour qu’il trouve une issue à cette situation.

Samedi soir, M. Miller a indiqué qu’il avait l’intention de contacter le premier ministre Justin Trudeau dans les heures suivantes afin de lui faire part de ce qui a été dit durant la journée.

En matinée, juste avant sa rencontre avec les manifestants au passage à niveau du chemin Wyman, le ministre Miller avait affirmé que «l’espoir, c’est d’ouvrir un dialogue entre des personnes qui se sont arrêtées de dialoguer».

«On est une nation qui fait des tweets, des "posts" Facebook, qui s’interpelle sans se parler face à face, a-t-il poursuivi. Dans ces enjeux qui sont importants pour notre identité nationale et l’avenir de notre pays, il faut entretenir un dialogue ouvert et respectueux. C’est la raison pour laquelle je suis ici: pour rentrer dans un dialogue honnête, difficile et pénible parfois.»

Pendant une heure, le ministre a ainsi écouté les membres de la communauté mohawk, tout en leur indiquant que «c’est tout le Canada qui souffre» des conséquences du blocus. De leur côté, les Mohawks de Tyendinaga ont expliqué leurs motivations et la source de leur colère. La rencontre s’est déroulée dans le calme.

En amont, Marc Miller avait indiqué qu’il ne pouvait pas garantir l’issue de cette rencontre et que pour lui l’essentiel est d’écouter les manifestants, et ce, «peu importe le résultat».

«Ce sont des doléances qui ne remontent pas d’hier, c’est plus de 150, 300 et 400 ans dans certains cas. Si on ne règle pas nos affaires de la bonne façon, ça va continuer», avait-il précisé.

Rappelons que depuis 10 jours, des manifestants autochtones bloquent routes et voies ferrées en guise de solidarité avec les chefs héréditaires de la Première Nation de Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique. Ces chefs s’opposent au projet de gazoduc Coastal GasLink, dans le nord de cette province.

Conséquence de ce mouvement de contestation, le corridor ferroviaire du CN est complètement paralysé en Ontario et dans d’autres parties du pays. Alors que le CN a décidé de fermer son réseau dans l’est du Canada, VIA Rail a, elle, suspendu depuis jeudi toutes ses liaisons à travers le pays.

Des dizaines de milliers de voyageurs sont touchés par cette interruption de service, qui affecte aussi le transport des marchandises d’un océan à l’autre.

Vendredi, le premier ministre Justin Trudeau a appelé au dialogue pour ne pas attiser les tensions entre forces de l’ordre et communautés autochtones.

M. Trudeau a réfuté l'idée d’ordonner aux policiers comment agir dans une telle situation.

«Nous ne sommes pas le genre de pays où les politiciens peuvent ordonner aux forces policières comment procéder d’un point de vue opérationnel», avait-il martelé depuis Munich, en Allemagne, en marge d’un sommet sur la sécurité.

Le premier ministre François Legault a pour sa part déploré les impacts économiques «majeurs» pour le Québec de ce bras de fer. Il a insisté, dans un entretien avec M. Trudeau, sur l’urgence d’une intervention fédérale.

Plusieurs rassemblements au pays 

Les Mohawks de Tyendinaga à quelques kilomètres à l’est de Belleville, en Ontario, n’étaient pas les seuls à bloquer des voies ferrées, samedi, dans le cadre des manifestations de solidarité aux chefs héréditaires opposés au projet Coastal GasLink, en Colombie-Britannique.

Des manifestants se sont rassemblés aussi dans une gare de triage de Vaughan, au nord de Toronto, de même qu’au centre-ville de Toronto. Certains autres ont entrepris de bloquer des rails utilisés par les trains de banlieue GO Transit de Metrolinx dans le nord-ouest de la Ville Reine.

À Kahnawake, sur la Rive-Sud de Montréal, des manifestants bloquaient toujours la ligne exo4 Candiac.

En Gaspésie, le service de la Société du Chemin de fer de la Gaspésie était aussi toujours perturbé, samedi, par des membres de la Première Nation Listuguj Mi’gmaq bloquant ses rails, toujours en appui aux chefs héréditaires du nord-ouest de la Colombie-Britannique.

Pendant ce temps, dans cette province, le blocus à New Hazelton, qui avait bloqué les trains entre Prince George et Prince Rupert durant quelques jours a été levé jeudi, à la suite de l’engagement des gouvernements fédéral et provincial de rencontrer des chefs héréditaires pour discuter.

Au Manitoba, à l’ouest de Winnipeg, un barrage érigé sur une importante ligne de chemin de fer a aussi été levé jeudi, après avoir commencé la veille.

Dans l’Atlantique, le port d’Halifax, en Nouvelle-Écosse, a également été le site d’une manifestation au cours des derniers jours. Près de 150 personnes y ont bloqué l’accès à un terminal de conteneurs mardi en guise d’opposition au projet Coastal GasLink sur la côte Ouest..

Dans la même catégorie