/sports

Claude Julien écope d'une amende de 10 000$

Agence QMI

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Pour avoir étalé ses états d’âme sur la place publique à la suite de la gênante performance des arbitres Dean Morton et Garrett Rank, samedi soir, Claude Julien s’est vu imposer une amende de 10 000$ par la LNH.

«La LNH exige un certain standard de la part des entraîneurs. Je le comprends, alors j’accepte l’amende», a déclaré l’entraîneur du Canadien avant de quitter en direction de Detroit, où le Canadien tentera d’éviter le balayage face aux pauvres Red Wings.

Même s’il accepte de garnir les coffres de la Fondation de la LNH, fond dans lequel sont versées toutes les amendes, pas question pour l’entraîneur du Canadien de se rétracter ou de s’excuser.

«J’ai senti l’important besoin de faire ressentir aux joueurs que j’allais les défendre. On a vu toutes les situations qui se sont produites. C’est important que l’équipe, les joueurs et l’organisation ressentent que nous nous soutenons», a-t-il affirmé.

On se rappellera que le Canadien n’a bénéficié d’aucune supériorité numérique au cours de cette rencontre, malgré des gestes répréhensibles somme toute évidents aux dépens d’Ilya Kovalchuk (bâton fracassé), de Max Domi (bâton au visage) et de Joel Armia (on l’a fait trébucher en prolongation).

Suivant le but de Tyler Seguin, qui mettait un terme à la rencontre, Brendan Gallagher et Morton se sont livré une spectaculaire prise de bec au cours de laquelle les deux individus ont tenu des propos très peu édifiants.

Ce qui n’avait en rien contribué à calmer les esprits du vétéran entraîneur.

Plus que Chara, moins que Tortorella

Julien s’en tire plutôt bien en comparaison avec John Tortorella. Le 2 janvier, l’entraîneur-chef des Blue Jackets s’est vu imposer une amende de 20 000$ pour avoir, lui aussi, remis en question le travail des arbitres. La LNH l’a même mis en probation en le menaçant de lui imposer une sanction supplémentaire de 25 000$ en cas de récidive d’ici le 29 décembre 2020.

Par ailleurs, il est plutôt ironique de constater que Julien a reçu une infraction de 10 000$ pour avoir dit sa façon de penser alors que, quelques jours plus tôt, Zdeno Chara s’en est tiré avec une amende de 5000$ pour avoir servi double-échec au bas du visage de Gallagher.

«Je n’ai aucun autre commentaire. C’est là que je vais m’arrêter», s’est limité à dire Julien lorsqu’on lui a fait part de cette incongruité.

Cela dit, précisons qu’une amende de 5000$ est la punition monétaire maximum qui peut être imposée à un joueur, selon les termes de la convention collective. Nul doute, cependant, que quelques matchs de suspensions auraient été mérités.