/regional/montreal/montreal

Des punaises de lit chez Radio-Canada

Jonathan Tremblay | Journal de Montréal

Joël Lemay / Agence QMI

Des employés de Radio-Canada doivent attendre avec encore plus d’impatience d’emménager dans leurs nouveaux bureaux, puisque la tour brune du boulevard René-Lévesque a récemment été aux prises avec des punaises de lit. 

La Maison de Radio-Canada à Montréal s’ajoute désormais à la liste d’édifices fédéraux, après ceux d’Ottawa et de Gatineau, qui ont fait face à un problème de punaises de lit. 

« Suite à [sic] la détection de traces de punaises de lit à l’intérieur [...] au cours des dernières semaines, nous avons procédé, durant la fin de semaine, à une inspection de l’immeuble en présence de chiens de détection et d’un exterminateur certifié », peut-on lire dans une note interne envoyée aux employés et obtenue par Le Journal hier. 

Cas isolés 

Selon ce qu’il est possible d’y apprendre, l’inspection a permis de détecter la présence de traces de punaises dans certains endroits ciblés de la tour.  

« On ne parle pas ici d’une infestation, mais bien de cas isolés. Plusieurs étages étaient exempts de punaises », est-il ajouté. 

Décontamination 

La société d’État a confirmé qu’un traitement de décontamination à la vapeur avait été effectué sur-le-champ aux endroits circonscrits. Elle a aussi assuré qu’un suivi serait fait auprès des employés touchés. 

« Soyez assurés que la direction prend la situation très au sérieux et qu’un plan préventif de détection de punaises de lit sera déployé afin d’éviter que cela ne se reproduise », conclut-on dans le courriel. 

La date de déménagement officielle dans les nouveaux bureaux situés à proximité n’est pas encore connue. 

La bâtisse devait être prête le 1er janvier dernier. Or, Radio-Canada est déjà devant les tribunaux avec son propriétaire. Elle estime ne pas devoir payer son loyer mensuel de 1,8 million $, puisque le projet n’est pas jugé terminé.