/news/law

Arrivée d'Éric Salvail au palais de justice

TVA Nouvelles

Éric Salvail est arrivé au palais de justice de Montréal pour son procès.                           

• À lire aussi: Le procès d'Éric Salvail s'ouvre lundi  

• À lire aussi: Éric Salvail ou la chute brutale d’un empire  

• À lire aussi: «J’espère que la vérité va triompher» - Donald Duguay 

Il est accusé d’agression sexuelle, de harcèlement criminel et de séquestration, pour des événements qui se seraient déroulés en 1993.                 

Questionné à son arrivée par Marie-Anne Lapierre de TVA Nouvelles, Éric Salvail s'est gardé d'émettre tout commentaire. 

Quatre jours d’audience ont été prévus pour entendre la cause de l’ancienne vedette de la télévision québécoise.           

«La question que tout le monde se pose, c’est "est-ce qu’Éric Salvail témoignera?"», indique Me François-David Bernier, avocat. L'accusé pourrait décider de donner sa version des faits, mais il a aussi droit de garder le silence.    

Quelle peine pour Salvail?   

Quant à sa peine, il est impossible de la prévoir. Si l'ancien animateur était reconnu coupable, une autre audience serait nécessaire. «Ça peut aller aux travaux communautaires à la prison ferme», estime l'avocat.       

Salvail avait initialement prévu avoir un procès devant juge et jury, mais il a changé d’idée en novembre dernier, requérant désormais que seul un magistrat de la Cour du Québec tranche quant à sa culpabilité ou son innocence.  

Quelques dates          

1er avril 1993: agression alléguée             

Automne 2017: vague d’allégations d’inconduite sexuelle envers Salvail            

15 janvier 2019: mandat d’arrestation émis contre l’ex-animateur            

15 février 2019: première comparution. Salvail était absent.            

30 septembre et 1er octobre 2019: enquête préliminaire. Salvail était présent.            

4 novembre 2019: choix d’un procès devant juge seul            

17 au 20 février 2020: procès de la vedette déchue     

Dans la même catégorie