/finance/homepage

La Caisse rachète les parts de Guy Laliberté

Agence QMI

ART-FONDATION-7DOIGTS

PHILIPPE-OLIVIER CONTANT/AGENCE QMI

La Caisse de dépôt et placement du Québec augmentera son investissement dans le Groupe Cirque du Soleil en acquérant la participation du fondateur de l’entreprise, Guy Laliberté. 

«Je suis heureux de céder ma participation dans le Cirque, que j'ai fondé il y a 35 ans, à des intérêts québécois. Je continuerai à m'impliquer dans le processus créatif des spectacles et, surtout, je continuerai notamment à soutenir et à contribuer au rayonnement de l'industrie du divertissement au Québec via mes autres projets», a déclaré Guy Laliberté, fondateur du Cirque, de la fondation One Drop et de Lune Rouge, par communiqué, lundi. 

Lorsque cette transaction sera effectuée, la Caisse détiendra près de 20 % de cette compagnie qui n’est pas cotée en bourse. Le montant déboursé par la Caisse n'a pas été divulgué. 

«Nous sommes heureux de renforcer notre présence dans l'actionnariat du Cirque du Soleil, une marque emblématique du divertissement reconnue à travers le monde, a précisé Charles Emond, président et chef de la direction de la Caisse. La Caisse entend continuer d'appuyer le Cirque dans ses projets de développement qui font rayonner la créativité et l'expertise des Québécois, et ce, depuis plusieurs décennies.» 

La Caisse a investi pour une première fois dans le Cirque du Soleil en 2015. L’actionnaire majoritaire de l’entreprise est le fonds d’investissement américain TPG Capital qui avait acheté 60 % des parts de Guy Laliberté en 2015. 

Le Cirque du Soleil emploie environ 1500 personnes à Montréal pour un total de 4900 dans le monde entier.