/news/coronavirus

«Le ministre Champagne a appelé ma mère personnellement»

TVA Nouvelles

Deux jours après avoir appris qu’ils sont officiellement atteints du COVID-19, Bernard et Diane Ménard, le couple de Québécois en quarantaine sur un bateau de croisière au Japon, a eu un premier contact avec les autorités canadiennes.     

C’est le ministre des Affaires étrangères du Canada François-Philippe Champagne qui a téléphoné directement au couple.     

• À lire aussi: On craint le pire pour les deux premiers Québécois atteints  

• À lire aussi: Le couple de Québécois atteint du COVID-19  

• À lire aussi: Les Québécois sur la croisière éprouvent des symptômes s'apparentant au coronavirus  

«Le ministre Champagne a téléphoné à ma mère personnellement sur son lit d’hôpital», affirme leur fille, Chantal.     

«Il a dit qu’il traiterait mes parents comme s’ils étaient ses propres parents», ajoute-t-elle.     

Malgré la situation précaire dans laquelle ils se trouvent, Chantal Ménard se réjouit de savoir que ses deux parents sont hospitalisés dans la même chambre.     

L’espoir, toujours     

Chantal Ménard espère toujours que ses parents puissent être rapatriés au Canada pour être soignés.      

«Il y aurait sûrement une façon sécuritaire de les ramener, comme mettre seulement les gens infectés dans un avion et les gens qui ne le sont pas dans un autre avion, dit-elle. On pourrait les habiller avec la combinaison blanche, les masques, la visière (...) il y a sûrement une solution de les ramener pour les faire soigner ici dans de meilleures conditions».     

Le gouvernement du Canada a annoncé samedi soir qu’il allait évacuer les Canadiens qui se trouvent à bord du «Diamond Princess». Par communiqué, Ottawa a toutefois précisé que les passagers canadiens qui ont des symptômes du COVID-19 devront rester au Japon.     

Dans la même catégorie