/regional/montreal/montreal

Deux fous d’aviation périssent

Frédérique Giguère | Journal de Montréal

FD-ECRASEMENT-AVION

MAXIME DELAND/AGENCE QMI

Les deux jeunes Montréalais qui ont péri dans l’écrasement d’un Cessna lundi soir aux Cèdres, en Montérégie, étaient des fanatiques d’aviation et rêvaient de devenir pilotes de ligne.     

• À lire aussi: Écrasement d'avion: l'identité des victimes connue  

• À lire aussi: Un écrasement d'avion fait deux blessés graves en Montérégie  

Malgré leur jeune âge, Alexandre McIntyre, 21 ans, et Jared Logan, 20 ans, avaient obtenu leur licence de pilote depuis déjà quelques années.       

Les deux passionnés sautaient sur n’importe quelle occasion pour s’envoler dans les airs.       

« Pour vous donner une idée à quel point il aimait ça, sa chambre est peinturée aux couleurs du ciel et des nuages », confie Ian Logan, le père de la plus jeune victime.      

Les grands amis se sont rejoints hier après-midi à l’aéroport de Saint-Lazare. C’est à cet endroit que Jared Logan entreposait son avion, qu’il avait acquis en 2017 après une longue période d’économies.       

Selon ce qu’ils ont raconté à leurs proches, ils devaient uniquement faire une vidange d’huile de l’appareil et n’avaient pas l’intention de voler.       

Pour une raison qui n’a pas encore été déterminée, le duo a changé d’avis et a entrepris une balade dans le ciel.       

Le Cessna dans lequel les deux jeunes hommes ont péri avait été acquis en 2017 par Jared Logan.

Photo tirée de Facebook

Le Cessna dans lequel les deux jeunes hommes ont péri avait été acquis en 2017 par Jared Logan.

Pas de plan de vol  

Aucun plan de vol n’a toutefois été transmis, a confirmé le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).      

« Ce n’est pas obligatoire, mais c’est certain que c’est toujours prudent de le faire quand même », souligne l’enquêtrice du BST, Isabelle Langevin, qui a d’ailleurs été dépêchée sur les lieux de l’accident.       

Si l’on se fie à des vidéos partagées sur l’application Snapchat par Alexandre McIntyre quelques minutes avant l’impact fatal, les deux copains semblaient passer une belle soirée à bord du petit Cessna.       

Jared Logan avait longtemps économisé afin de s’offrir un avion.

Photo tirée de Facebook

Jared Logan avait longtemps économisé afin de s’offrir un avion.

Sur les images, on aperçoit plusieurs véhicules sur la chaussée ainsi que les panneaux de signalisation d’une autoroute à la hauteur de Les Cèdres. La vidéo laisse penser que l’avion volait à une altitude plutôt basse.       

Peu de temps après la captation de cette scène, vers 18 h 45, l’appareil a heurté des fils électriques qui se trouvaient à une trentaine de mètres en bordure de l’autoroute 30.       

L’impact au sol a été violent, et le pilote et son passager étaient inconscients à l’arrivée des services d’urgence. Ils ont été conduits à l’hôpital, où leur décès a été constaté peu de temps après.       

Alexandre McIntyre avait obtenu sa licence de pilote à l’été 2015.

Photo tirée de Facebook

Alexandre McIntyre avait obtenu sa licence de pilote à l’été 2015.

Qui était aux commandes ?  

Une enquête du coroner sera menée afin d’en savoir davantage sur les circonstances entourant leur mort, notamment pour déterminer qui pilotait le biplace.       

En plus d’avoir examiné les lieux de l’écrasement, les enquêteurs du BST ont recueilli des pièces, entre autres, le moteur et le panneau d’instruments, afin de les analyser en laboratoire.       

Aucune hypothèse n’est écartée pour le moment afin d’expliquer la tragédie. Chose certaine, la météo ne semble pas être en cause.       

« C’était une belle soirée, hier [lundi], les vents étaient très calmes, le ciel était dégagé », explique l’enquêtrice Langevin.       

Le père de Jared Logan ne croit pas non plus qu’il puisse s’agir d’un problème mécanique lié à un entretien négligé du Cessna.       

« Son bébé »  

« Son avion, c’était son bébé, lance Ian Logan. Il était très fier de son avion et en prenait soin de façon extraordinaire. Il était très conscient des risques liés à l’aviation et ne prenait aucune chance avec ça. »      

Jared Logan et Alexandre McIntyre caressaient le rêve de devenir pilotes de ligne. Et dans le but d’y arriver, le duo n’avait qu’une seule chose en tête : s’entraîner.      

Jared Logan cumulait déjà 300 heures de vol à bord de son Cessna. Alexandre McIntyre pilotait aussi fréquemment l’avion de son ami, en plus de louer régulièrement des appareils.