/finance

L’inflation s’accroît en janvier

Agence QMI

Vegetables and fruits.

travelbook - stock.adobe.com

Influencé par la hausse des prix de l’essence et des légumes frais, l’indice des prix à la consommation (IPC) a progressé au Canada de 2,4 % au mois de janvier, par rapport au même mois l’année dernière.

En décembre dernier, la hausse sur une base annuelle s’était établie à 2,2 %.

Statistique Canada a indiqué mercredi, dans son rapport mensuel, que le prix des légumes frais avait bondi de 5 % entre janvier 2019 et janvier 2020. À lui seul, le prix des tomates a connu une augmentation de 10,8 %.

«Les prix plus élevés résultent des conditions climatiques défavorables observées dans les régions agricoles aux États-Unis et au Mexique», a précisé l’agence fédérale.

Quant à l’essence, elle a augmenté de 11,2 % à travers le Canada, entre janvier de l’année dernière et cette année.

«Les prix de l'essence ont augmenté parallèlement aux prix du pétrole en raison des préoccupations liées à l'approvisionnement mondial de pétrole découlant des événements politiques survenus à l'échelle internationale», note Statistique Canada.

Les coûts de l’essence les plus élevés au Canada en janvier étaient de 1,42 $ le litre à Whitehorse au Yukon, suivis de Vancouver à 1,39 $. Les plus bas se retrouvaient à Edmonton, où ils atteignaient 0,98 $ le litre. À Montréal, ils s’établissaient à 1,22 $ le litre et à Québec ils étaient de 1,15 $.