/regional/montreal/monteregie

Une femme accusée d’importation illégale d’armes à feu

Agence QMI

Guns arsenal collection

Cherries - stock.adobe.com

Des accusations d’importation illégale d’armes à feu et de dispositifs prohibés ont été formellement déposées contre une femme, jeudi, au palais de justice de Saint-Jean-sur-Richelieu, en Montérégie.

Le 22 septembre 2018, Enza Esposito aurait tenté de faire entrer illégalement au pays pas moins de 17 armes à feu prohibées, deux armes à feu à autorisation restreinte et 33 dispositifs prohibés, soit un silencieux et 32 chargeurs.

Les armes étaient cachées dans un compartiment de son véhicule lorsqu’elles ont été découvertes par des douaniers de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC).