/news/politics

La mafia, «un thème populaire que lorsqu’il y a des victimes»

TVA Nouvelles

Au lendemain de la diffusion du reportage-choc de J.E sur le crime organisé italien au Canada, Mario Dumont s’est dit abasourdi d’apprendre à quel point nos lois étaient mal adaptées pour affronter ce type de criminalité.

• À lire aussi: Mafia: l’Italie fait la leçon au Québec

«C’est un reportage saisissant de notre collègue Félix Séguin [...] Ce que je retiens, c’est que les lois du Canada, c’est vraiment pas fort pour contenir le crime», juge l’animateur.

Ce dernier espère malgré tout que l’enquête de J.E. permettra de faire «allumer» les bonnes personnes pour s’attaquer à ce problème, mais il en doute sérieusement.

«C’est un thème qui ne devient populaire que lorsqu’il y a des victimes, comme lors de la guerre des motards», explique Mario Dumont.

Il estime que si la criminalité est «juste économique», le sujet de la mafia demeurera un objet de curiosité de la part du grand public, voire d’admiration pour certains.

Dans la même catégorie