/news/world

La vidéo d’un enfant intimidé secoue le monde entier

TVA Nouvelles

Une mère australienne qui a voulu dénoncer l’intimidation vécue par son garçon à l’école ne s’attendait certainement pas à l’élan de sympathie planétaire qui s’en est suivi.      

• À lire aussi: Celui qui a ému la planète a-t-il 9 ou 18 ans?   

Yarraka Bayles a filmé son garçon de 9 ans atteint de nanisme, pleurant à chaudes larmes au retour de l’école. Durement affecté, Quaden Bayles dit vouloir se «transpercer le cœur» avec un couteau.     

«Pouvez-vous s'il vous plaît éduquer vos enfants, vos familles, vos amis parce qu'il suffit d'un exemple de plus... et vous vous demandez pourquoi les enfants se suicident», s’indigne la maman sur la séquence.     

La vidéo bouleversante publiée sur Facebook mardi a été visionnée plus de 20 millions de fois depuis, et a eu l’effet d’un électrochoc pour des milliers de personnes. En peu de temps, le garçonnet est devenu le symbole de l’intimidation.     

Quaden Bayles

Des milliers d’internautes ont voulu soutenir le garçon dans des messages accompagnés du mot-clef #WeStandWithQuaden.     

  

  

«On est nombreux petit cœur à vouloir te prendre dans les bras pour te réconforter. Si quelqu'un peut communiquer en message privé des coordonnées pour lui envoyer des cartes ou autres, ça serait tellement bien», déclare une femme sur Twitter. «Ça me brise le cœur. Il faut absolument que chaque parent s’adresse à son enfant pour lui apprendre à aimer et à ne pas opprimer son prochain, quel qu’il soit. Mais aussi s’adresser à son enfant pour qu’il dialogue en cas de harcèlement. #WeStandWithQuaden», ajoute un autre utilisateur Twitter.      

  

  

  

Et les messages du genre ne cessent de se multiplier.      

L’acteur australien Hugh Jackman a joint sa voix en soutien à Quaden dans une brève vidéo sur Twitter.      

«Quaden, tu es plus fort que tu ne le crois. Peu importe ce qui arrive, je suis ton ami. Tout le monde, s’il vous plait soyez gentil les uns avec les autres. L’intimidation ce n’est pas OK. Point. La vie est assez dure comme cela. Soyons gentils», déclare l’acteur.      

Des milliers de dollars amassés     

Touché par l’histoire du gamin, Brad Williams, un homme de Californie a mis en place une campagne de sociofinancement afin de payer à l’enfant victime d’intimidation un voyage à Disneyland.      

Amorcée jeudi avec un objectif de 10 000$, la page a permis d’amasser plus de 245 000$ en une seule journée.   

«Ce n'est pas seulement pour Quaden, c'est pour quiconque a été victime d'intimidation dans sa vie et qu’on lui a dit qu’il n'était pas assez bon. Montrons à Quaden et à d'autres, qu'il y a du bon dans le monde et qu'ils en sont dignes. J'ai été en contact direct avec la mère de Quaden. Je vais donc avoir leurs informations pour réserver les vols. Les fonds récoltés seront dépensés pour deux billets d'avion pour Quaden et sa mère d'Australie à Los Angeles. En plus de fournir un hôtel, de la nourriture et des billets pour le parc Disneyland à Anaheim pendant plusieurs jours. Une fois tous les vols, l'hôtel, les billets et la nourriture payés, tout excédent sera reversé à des organisations caritatives qui militent contre l’intimidation», peut-on lire sur la page GoFundMe.