/news/world

Un Canadien meurt d’une crise cardiaque à Cuba

Agence QMI

Un Canadien est mort mercredi sur l’île de Cayo Largo, à Cuba, alors qu’il tentait de franchir les contrôles de sécurité afin de rentrer au pays.

La victime se trouvait à l’aéroport de l’île de Cayo Largo quand elle a été victime d’une crise de cœur fatale, a rapporté vendredi le quotidien «The Gazette».

• À lire aussi: «On est dans le néant», dit une Québécoise coincée à Cayo Largo

• À lire aussi: Les leçons de la fermeture de l’aéroport de Cayo Largo à Cuba

• À lire aussi: L’aéroport de Cayo Largo fermé

Son identité n’a pas été dévoilée, mais Affaires mondiales Canada a confirmé le décès à CTV News.

Beaucoup de touristes ont été coincés ces derniers jours sur l'île de Cayo Largo parce qu’une piste de l’Aéroport international Vilo Acuna a été endommagée. Cette situation a fait en sorte que les vacances de plusieurs touristes se sont étirées.

L’homme en question prenait six médicaments liés au cœur. Il a réussi à s'en procurer un seul parmi ceux-ci, a raconté Lisa Crawford, de Kingston, en Ontario, au journal «The Kingston Whig-Standard».

Mme Crawford demeurait au même complexe hôtelier que la victime et ce dernier lui avait raconté sa mésaventure. Il était notamment inquiet pour le long vol de retour.

«Trois personnes ont tenté de pratiquer des manoeuvres de réanimation cardiorespiratoire», a relaté Mme Crawford, ajoutant qu’aucun défibrillateur n’était disponible à l'aéroport.

«Les gens étaient assez traumatisés alors qu'ils se promenaient autour de lui pour sortir et monter dans le bus. C'était assez surréaliste», a-t-elle ajouté.

Selon la femme, son retour à la maison a duré 20 heures. Elle a dû passer le même contrôle de sécurité que la victime à l’aéroport de Cayo Largo, puis elle a dû prendre deux autobus, un traversier jusqu’à l’île de Cuba et prendre un vol à l’Aéroport international José-Martí de La Havane.

Dans la même catégorie