/sports

Félix Auger-Aliassime passe en finale à Marseille

Agence QMI

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a atteint une deuxième finale en autant de semaines sur le circuit de l'ATP alors qu'il tentera de mettre la main sur le titre de champion de l'Omnium 13 Provence, à Marseille.

Samedi, «FAA», septième favori de la compétition et 18e au classement de l'ATP, a vaincu le Français Gilles Simon, 58e au monde, en deux manches de 7-5 et 7-6 (2).

Auger-Aliassime a claqué cinq as et a commis deux doubles fautes au cours de cette rencontre de demi-finale qui a duré 1h59.

Le Québécois a brisé son rival à deux reprises en six occasions. Il a perdu son service d'entrée de jeu pour la seule fois du match. Il a d’ailleurs comblé un déficit de 5-2 pour ravir la première manche au Français de 35 ans.

«C’est incroyable que je m’en sois aussi bien sorti dans le premier set, a-t-il lancé sur le court, après sa victoire. Gilles méritait ce set plus que moi. Ensuite, dans le deuxième, j’ai servi de mieux en mieux et j’ai trouvé mon timing en retour. La nervosité est passée, et plus le match avançait, mieux je me sentais. »

«Les choses vont bien pour moi, mais je crois aussi je suis dans un bon état d’esprit présentement, a ajouté Auger-Aliassime dans une entrevue publiée sur le site de l’ATP. Je me bats sur chaque point et je persévère quand ça ne fonctionne pas. C’est une autre preuve que travailler fort, c’est payant.»

Rendez-vous avec Tsitsipas

En finale, le joueur de 19 ans se frottera au Grec Stefanos Tsitsipas (6e), deuxième tête de série, qui a vaincu le Kazakh Alexander Bublik 7-5, 6-3 dans l’autre demi-finale.

Bublik avait défait le Canadien Denis Shapovalov lors des quarts de finale. Tsitsipas avait de son côté battu un autre Canadien, Vasek Pospisil.

En trois rencontres l'an dernier entre «FAA» et Tsitsipas, le Québécois a triomphé à deux occasions, soit à Indian Wells et au tournoi de Queen's à Londres. Le Grec s'était imposé à Shanghai. Les deux joueurs se sont également affrontés à quelques reprises dans les rangs juniors.

«Stefanos et moi, on a toute une histoire et on se connaît bien. Mais je vais prendre ça comme n’importe quel autre match et tout faire pour tenter de gagner le titre.»

Une cinquième occasion

La semaine dernière, Auger-Aliassime avait atteint la finale du tournoi de Rotterdam, aux Pays-Bas, et a été défait par le Français Gaël Monfils.

Peu importe le résultat de la finale, Auger-Aliassime devrait rester au 18e échelon mondial.

Auger-Aliassime disputera la cinquième finale de sa carrière sur le circuit régulier de l'ATP (Lyon, Rio de Janeiro et Stuttgart en 2019 ainsi que Rotterdam en 2020). Il n'a toujours pas de titre ATP à son palmarès.

Dans la même catégorie