/regional/quebec/quebec

Une église de Cap-Rouge peut sauver des vies

Pierre-Antoine Gosselin | TVA Nouvelles

L’Église Saint-Félix de Cap-Rouge a maintenant de quoi sauver des vies

Dernièrement, l’institution a acquis un défibrillateur externe qui a été placé dans la sacristie.

«On s'est dit " jusqu'à ce que les secours arrivent à l'Église, on peut sauver des personnes. Ça serait bien si on avait l'appareil" », explique Francine Dorval, présidente de la Fabrique de la paroisse de la Transfiguration-du-Seigneur.

C’est grâce au généreux don du docteur Pierre Hallé que la Fabrique a pu réaliser son souhait. Il a lui-même financé l’achat du défibrillateur ainsi que la formation aux membres.

«C'est un cadeau du ciel, inespéré! Une personne attitrée a donné une formation. Pendant une soirée, on a appris à faire les massages cardiaques et comment utiliser le défibrillateur », ajoute-t-elle. 

Une meilleure prévention par l’innovation

Cette initiative pourrait bien être imitée par d’autres établissements religieux selon le vicaire de la paroisse.

«Est-ce que les Églises devraient toutes avoir un appareil comme celui-là? Possiblement! On n'est jamais à l'abri », croit l'Abbé Gérard Bilodeau.

Sans surprise, cette nouveauté a bien été accueillie par les paroissiens.