/news/coronavirus

Décès d'une 4e personne du paquebot Diamond Princess

Agence France-Presse

Un homme de plus de 80 ans issu du paquebot de croisière «Diamond Princess», placé en quarantaine au Japon en raison du coronavirus, est décédé, ont rapporté mardi les médias japonais.

• À lire aussi: Un des croisiéristes québécois en voie de guérison

• À lire aussi: Le Canada se prépare à une vaste propagation du coronavirus

• À lire aussi: «Diamond Princess»: le personnel accompagnant les Canadiens sort de quarantaine

Il s'agit du 4e décès d'un passager, alors que quelque 700 personnes sorties de ce bateau, à quai près de Yokohoma, ont été déclarées positives au nouveau coronavirus et hospitalisées au Japon.

D'après le site du quotidien Yomiuri Shimbun, il avait contracté le coronavirus, mais on ne sait pas cependant avec certitude si c'est la cause de son décès. Le ministère de la Santé, contacté par l'AFP, n'était pas en mesure de confirmer ce cas dans l'immédiat.

Quelque 3700 personnes (passagers et membres d'équipage) avaient embarqué à bord du Diamond Princess pour une croisière qui a tourné court quand un des voyageurs, débarqué à Hong Kong, a été confirmé positif. Le bateau a été mis en quarantaine le 5 février et des centaines de cas y ont été repérés dans les jours suivants.

Un total de 691 personnes de ce bateau touchées par le virus ont été hospitalisées au Japon.

Désormais, les passagers sont sortis du Diamond Princess: ils sont soit rentrés dans leur pays (pour une nouvelle quarantaine), soit à leur domicile ou dans un hôtel au Japon (si leur test était négatif) ou ont été placés dans un centre d'accueil au cas où ils ont été en contact avec une personne testée positive.

Plusieurs étrangers rentrés chez eux après un test négatif lorsqu'ils étaient sur le bateau ont finalement été confirmés positifs ultérieurement.

Dans la même catégorie