/finance

Ententes pour la maintenance des appareils d'Air Canada à Trois-Rivières et Mirabel

Agence QMI

Joël Lemay / Agence QMI

Air Canada et deux de ses partenaires d’affaires ont annoncé d’importants développements lundi pour le secteur québécois de l’aéronautique, avec des investissements projetés à Trois-Rivières et Mirabel. 

Air Canada a conclu des lettres d'intention avec AAR Aircraft Services-Trois-Rivières SRI (anciennement Premier Aviation) et Avianor pour la maintenance d'appareils Airbus, dont des A220 (de l’ancienne CSeries de Bombardier). 

Une des conditions aux transactions proposées est que la fusion prévue d’Air Canada avec Transat A.T. annoncée l’an dernier soit réalisée. 

«Une plus grande flotte d'A330 d'Airbus, formée du regroupement des appareils d'Air Canada et d'Air Transat, permettrait ainsi à Air Canada de transférer la maintenance des gros-porteurs A330 des deux transporteurs de l'étranger à AAR, à Trois-Rivières, en plus de conserver au Québec et d'y augmenter celle des cellules, réalisée par AAR sur la famille A320, y compris tous les nouveaux appareils A321neo», peut-on lire dans un communiqué conjoint des trois entreprises. 

«De plus, Avianor établirait un nouveau centre d'excellence pour la nouvelle flotte d'A220 d'Airbus d'Air Canada (auparavant C Series de Bombardier) à Mirabel, qui serait adjacent aux installations de fabrication d'Airbus.» 

Avianor prévoit de construire un nouveau hangar de 23 000 mètres carrés (250 000 pieds carrés) près des installations de production de l'A220 à Mirabel, afin «de se tailler une position stratégique».