/news/society

Montréal dénonce la violence envers les femmes

Béatrice Roy-Brunet | Agence QMI

POL-PLANTE-CONSEIL-MINISTRES

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

La Ville de Montréal profite de l'approche de la Journée internationale des femmes, qui se tiendra le 8 mars, pour dénoncer la violence faite envers les femmes.

Au cours des derniers mois, quatre femmes ont été tuées dans la région de Montréal, a rappelé avec émotion la mairesse de Montréal, Valérie Plante, lundi, en présentant au conseil municipal une déclaration pour souligner la journée des femmes.

La déclaration contient aussi plusieurs statistiques, dont certaines ont été relevées par la mairesse dans son discours. Par exemple, selon l'Observatoire canadien du féminicide pour la justice et la responsabilisation, 118 femmes et filles ont été tuées en 2019 au Canada, soit une femme tous les trois jours.

En 2015, la moitié des femmes victimes de meurtre au Canada ont été tuées par un partenaire intime ou un époux. En 2018, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a ouvert 4016 dossiers en matière de violence conjugale, peut-on aussi lire dans le document.

Mme Plante a également souligné avec émotion le jugement qui venait de tomber, déclarant le producteur américain Harvey Weinstein coupable d'agression sexuelle et de viol.

En plus de condamner la violence à l'égard des femmes, la Ville a aussi résolu de favoriser «les initiatives en matière de conciliation travail-famille, d'accessibilité, d'inclusion et de soutien aux groupes et aux refuges dédiés aux femmes sur son territoire».