/news/politics

Nouveau blocus ferroviaire en Ontario

Agence QMI

Gracieuseté Facebook

Des manifestants ont érigé un nouveau blocus ferroviaire du côté de Hamilton, en Ontario, lundi en fin d'après-midi, en guise de protestation après le démantèlement de celui érigé par la communauté mohawk de Tyendinaga, près de Belleville, plus tôt dans la journée.

• À lire aussi: La route 344 rouverte partiellement à Kanesatake

• À lire aussi: Blocus ferroviaire: 10 arrestations à Tyendinaga

• À lire aussi: Pont Mercier: Les Mohawks n'excluent pas d'autres actions

Les manifestants ont choisi de bloquer les rails surplombant la baie de Burlington, à l'extrémité ouest du lac Ontario. Ce nouveau blocus à l'ouest de Toronto a causé l'interruption du service de train de banlieue métropolitain de GO Transit vers Hamilton, en raison «d'un groupe de personnes près des voies ferrées», a fait savoir l'organisation.

Sur la page Facebook «Wet'suwet'en Strong: Hamilton in Solidarity», les organisateurs de ce nouveau blocus ont assuré avoir l'intention de demeurer sur place «indéfiniment».

Le blocus a été instauré en réaction à l'opération policière menée plus tôt lundi matin du côté de Tyendinaga, où 10 personnes ont été arrêtées.

Des agents de la Police provinciale de l'Ontario ont été envoyés sur place pour surveiller les manifestants, mais aucune intervention n'était prévue pour le moment lundi soir, a indiqué un porte-parole du corps policier au «Toronto Star».

«Notre but est de maintenir la paix et un environnement sécuritaire pour toutes les personnes impliquées», a précisé l'agent Rodney LeClair au quotidien torontois.

Plusieurs manifestations ont aussi éclaté au pays, y compris à Ottawa et à Montréal, lundi, à la suite du démantèlement du blocus ferroviaire près de Belleville.

Dans la même catégorie