/news/law

Demande de recours collectif de 25 M$ contre Samsung entendue

Kathleen Frenette | Journal de Québec

Le juge Daniel Dumais aura à décider, au cours des prochaines semaines si le recours collectif déposé par une femme de St-Lin visant à dédommager les personnes ayant acheté un téléphone Samsung Galaxy Note 7 «qui surchauffaient, s’enflammaient et explosaient» pourra être entendu.   

C’est en août 2016 que la requérante, Patricia Paquette, a fait l’acquisition d’un téléphone Note 7, comme environ «39 000» autres personnes au Canada.  

Rapidement toutefois, l’information s’est mise à circuler que l’appareil «surchauffait, s’enflammait et explosait».  

En septembre, «après 35 accidents reliés au surchauffage» de l’appareil, les ventes du téléphone ont été suspendues et la compagnie a effectué «un rappel global volontaire des 2.5 millions d’appareils sur le marché» en raison de batteries défectueuses.   

Pour la requérante, bien qu’elle n’ait jamais eu de problème avec l’appareil acheté, elle a fait savoir via son avocat que le simple fait de penser aux conséquences qui pourraient découler d’une éventuelle explosion avait entrainé chez elle «du stress et de l’anxiété».  

À un tel point qu’elle s’est fabriqué «une boite en métal dans lequel elle mettait son téléphone», ce qui a amené un certain questionnement chez le juge.  

Au total, Patricia Paquette réclame, pour le groupe, la somme de 25M$.