/news/culture

Des retours à surveiller cette année

Yan Lauzon | Agence QMI

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

Elles nous ont fait patienter, mais les choses vont bientôt changer grâce à des artistes féminines qui se préparent à renouer avec la chanson, l'humour ou le cinéma. Voici des femmes qui pourraient fort bien encore connaître du succès au fil des prochains mois. 

Luce Dufault 

La sortie de «Dire combien je t'aime», prévue le 6 mars, marquera la fin d'une disette de sept ans sans album de chansons originales pour Luce Dufault. Épaulée par des complices tels que Richard Séguin, Daniel Bélanger, Daniel Lavoie, Thierry Séchan et David Goudreault, elle dévoilera 14 nouvelles pièces, autant d'éléments à sa disposition afin de renouer avec la scène et ses musiciens, dans un spectacle qui sera conçu, dit-on, pour créer une ambiance intime. Le bel extrait «Débrise-nous» laisse augurer des choses intéressantes. 

Dominick Gravel/Agence QMI

 

Cathy Gauthier 

Maman à la maison depuis le printemps 2017, Cathy Gauthier se prépare à reprendre du service en humour. D'abord, elle sera l'animatrice d'un gala présenté au cours de l'été dans le cadre du ComediHa! Fest-Québec. Ces retrouvailles avec le public en salle mettra la table au rodage de son quatrième spectacle en solo qui devrait débuter durant l'automne. Le successeur de «Pas trop catholique» – ayant permis à l'humoriste de partager le prix de l'auteur de l'année avec ses coscripteurs au Gala Les Olivier en 2015 – lèvera le voile sur des aspects méconnus de l'énergique artiste. 

TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Marilou 

Avant de connaître une grande popularité grâce à son projet culinaire 3 fois par jour, Marilou a mené une carrière de plusieurs années en chanson, elle qui a déjà lancé quatre albums. Elle a aussi pu partager un duo intitulé «Bruises» avec le groupe rock américain Train. Des livres de recettes vendus comme des petits pains chauds et deux enfants plus tard, la jeune femme a lancé une première chanson depuis des lustres à la mi-février. En écrivant et interprétant «Rose pâle», s'accompagnement habilement au piano, elle a tenu à lancer un message d'espoir aux femmes enceintes. À surveiller: la sortie possible d'autres compositions. 

 

Marilou : Marilou Bourdon

Sébastien St-Jean / Agence QMI

 

Caroline Néron 

L'année 2019 n'a pas été de tout repos pour Caroline Néron. En affaires, du moins. Or, celle qui est à peine commencée laisse entrevoir un avenir plus radieux, car l'entrepreneure a confié il y a quelques mois qu'elle était à nouveau impliquée dans un projet commercial, sans toutefois en préciser la nature. Il faudra également garder un œil sur une possible relance de sa carrière devant les caméras, elle qui a renoué avec le jeu sous la direction d'Anaïs Barbeau-Lavalette dans le film québécois «La déesse des mouches à feu». On pourra la voir jouer une mère dépressive cet automne sur les écrans des salles obscures. 

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Ginette Reno 

Ça fait (trop) longtemps qu'on n'a pas vu Ginette Reno au cinéma. Presque 15 ans après avoir tenu le haut de l'affiche du film «Le secret de ma mère», la grande dame de la chanson a décidé de mettre fin à cette attente. Celle qui a récemment surpris les coachs de «La Voix» a accepté de chausser lunettes, de porter un chapeau et de jouer aux côtés ainsi que sous les ordres de Martin Villeneuve pour son second court-métrage mettant en vedette sa grand-mère paternelle, Imelda. Elle est ainsi devenue la rivale de cette dernière, se transformant en grand-mère maternelle. On ne sait pas encore quand on pourra voir l'oeuvre entière, mais le printemps devrait être synonyme de la fin du projet. 

JO�L LEMAY/AGENCE QMI

Véronique Cloutier 

Grâce à leur premier spectacle d'humour en couple, «Les Morissette» (plus de 250 000 billets vendus), Véronique Cloutier et Louis Morissette ont déplacé les foules. Ils ont même fait partie des gagnants au Gala Les Olivier. Un exploit remarqué pour celle qui prenait d'assaut les planches de cette façon pour la toute première fois. Le temps est venu de répéter l'expérience, ce que Véro et son homme feront dès le mois d'août, à Sainte-Thérèse. Alors que leur première aventure leur a permis de passer 300 soirs ensemble, cette nouvelle proposition doit se limiter à 100 représentations. Au menu: les femmes, le couple, les parents et l'écoresponsabilité. 

Sébastien St-Jean / Agence QMI