/news/coronavirus

Le bilan chinois du COVID-19 au plus bas depuis trois semaines

Agence France-Presse

La Chine a annoncé mercredi un bilan de 52 morts du coronavirus au cours des dernières 24 heures, portant à 2715 le total cumulé depuis l'apparition de la pneumonie virale en décembre dans le Hubei.

• À lire aussi: Le monde n'est «pas prêt» face à l'épidémie

• À lire aussi: Les États-Unis s'attendent à une propagation de l'épidémie sur leur sol

Ces 52 nouveaux décès, chiffre le plus bas depuis 3 semaines, sont à déplorer dans cette province. Le Hubei compte également 401 des 406 nouveaux cas de contamination répertoriés mercredi, selon la commission nationale (ministère) de la Santé.

La Chine compte désormais plus de 78 000 cas de contamination.

Les autorités ont par ailleurs mis en quarantaine 94 personnes présentes sur un vol arrivant à Nankin (est de la Chine) en provenance de Séoul, car trois passagers étaient fiévreux, a rapporté la télévision nationale.

Des douaniers sont montés à bord de l'avion peu après son atterrissage mardi afin de détecter d'éventuels symptômes du nouveau coronavirus, et en ont découvert sur trois passagers, tous chinois, selon la chaîne CCTV.

Ces derniers ont été hospitalisés en vue d'un test de dépistage. Ils ne se sont pas rendus récemment à Wuhan, la capitale du Hubei, où le virus a fait son apparition, a précisé la chaîne.

Les 94 autres passagers ont été installés dans un hôtel dont ils ne sont pas autorisés à sortir.

La Corée du Sud est désormais le deuxième foyer de contagion après la Chine, avec 1146 cas de contamination annoncés mercredi, chiffre en hausse de 169 par rapport à la veille.

Le pays déplore 11 décès.

Hors de Chine, l'épidémie touche de plus en plus de pays où elle a fait au moins 2500 contaminations et plus d'une quarantaine de morts. 

Dans la même catégorie