/news/currentevents

Trois semi-remorques volés, une longue poursuite et une arrestation

Agence QMI

Des patrouilleurs de la Sûreté du Québec (SQ) ont été impliqués dans une longue poursuite policière avec des poids lourds volés, très tôt mardi matin, en Montérégie.

Tout a débuté vers 3h30, lorsqu’un agent de la SQ a tenté d’intercepter un semi-remorque pour une infraction au code de la sécurité routière, sur la route 221, à Saint-Édouard-de-Napierville.

Le chauffeur du mastodonte aurait alors refusé de s’immobiliser, déclenchant du même coup la poursuite policière.

Peu de temps après, un deuxième camion s’est invité dans la course-poursuite. Ce dernier aurait aussi refusé de s’arrêter à la demande des policiers.

Les deux camions ont alors rejoint l’autoroute 30 puis l’autoroute 20, où ils auraient effectué plusieurs manœuvres dangereuses pour fuir les forces de l’ordre à leurs trousses.

Les policiers de la SQ ont alors demandé des renforts à leurs collègues des corps policiers municipaux environnants.

Un tapis à clous a été étendu sur la chaussée pour freiner les poids lourds dans le secteur de Pincourt. La stratégie a fonctionné, mais seulement pour l’un des deux semi-remorques.

Pascal Girard/AGENCE QMI

Forcé de s’immobiliser en raison des crevaisons sur son camion, l’un des chauffeurs est parvenu à fuir à pied et à semer les policiers.

Quant à l’individu qui conduisait l’autre véhicule lourd, il a finalement été épinglé au kilomètre 35 de l’autoroute 20, non loin de Vaudreuil-Dorion, après avoir lui aussi tenté de prendre la fuite à pied. Le suspect, un Montréalais de 36 ans, devrait comparaître prochainement sous une kyrielle d’accusations.

En milieu de journée, la Sûreté du Québec a fait savoir qu’un troisième semi-remorque «qui aurait fait partie du convoi de véhicules volés» avait été retrouvé dans l’arrondissement de Lachine, à Montréal.

Fort heureusement, personne n’a été blessé lors des événements. Deux voitures de police de la Sûreté du Québec ont toutefois été endommagées durant la poursuite.