/finance

Fuite de données: la facture grimpe à 108 M$

Jean-Michel Genois Gagnon | Journal de Québec

Joël Lemay / Agence QMI

La fuite de données au Mouvement Desjardins qui a touché l’ensemble de ses membres a coûté l’an dernier 108 millions $ à la coopérative de Lévis. 

Mercredi, l’institution financière a dressé le bilan de sa dernière année plutôt mouvementé. En septembre dernier, Desjardins chiffrait à 70 millions $ la facture reliée à la fuite de renseignements personnels. 

• À lire aussi: Un courtier aurait déboursé 40 000$ pour des listes de données personnelles de Desjardins

• À lire aussi: Vol d’identité: Desjardins lui offre 1000 $ en échange de son silence

• À lire aussi: Des gestionnaires de Desjardins quittent en apportant 500 M$

Depuis, la direction a revu sa provision liée à la mise en place de la Protection Desjardins, notamment après avoir constaté en décembre dernier que son ex-employé à l’origine de cet incident avait eu accès à un plus grand nombre de dossiers, soit 6,2 millions. 

Même s’ils ne sont pas touchés, Desjardins a aussi élargi sa protection pour les clients de ses filiales d’assurances et de gestion de patrimoine. 

La facture totale de plus de 100 millions $ comprend également les coûts engagés pour payer les frais juridiques ainsi que l’ensemble des ententes de protections avec les firmes de crédit Equifax et TransUnion. 

Hausse de la ristourne 

Malgré la fuite de renseignement personnel, le Mouvement Desjardins a enregistré des excédents de 2,598 milliards $ en 2019, soit une augmentation de 11,7 % par rapport à la cuvée précédente. 

Il faut dire que la vente du portefeuille de services aux commerçants Monetico de Desjardins au géant américain du paiement électronique Global Payments a rapporté un gain net d’impôts de 309 millions $. 

Par ailleurs, le retour aux membres et à la collectivité s’élèvera à 445 millions $, y compris des ristournes de 317 millions $. Il s’agit d’une augmentation de 64 millions $. 

Au 31 décembre 2019, l’actif total du Mouvement Desjardins se chiffrait à 313,0 G$, en hausse de 17,5 G$. 

D’ici 2024, Desjardins Capital à l’intention de doubler son actif sous gestion pour atteindre 5 milliards $.