/news/currentevents

La police de Deux-Montagnes libère une possible victime de proxénétisme

Agence QMI

ARCHIVES/LA FRONTIÈRE/AGENCE QM

La police est parvenue à secourir, mercredi, une femme qui a affirmé avoir été séquestrée et forcée de se prostituer dans une résidence de Pointe-Calumet, sur la Rive-Nord de Montréal.

La victime a d'abord appelé au 911 pour rapporter qu'elle était séquestrée dans une demeure de Pointe-Calumet.

Sur place, les policiers de la Régie de police de Deux-Montagnes ont constaté que le propriétaire des lieux n'était pas à son domicile. Compte tenu des informations qu'ils avaient reçues, les agents sont entrés de force dans la demeure, où ils ont trouvé la victime, a expliqué Jean-Philippe Labbé, inspecteur à la division des enquêtes criminelles.

La victime, d'âge adulte, avait des ecchymoses sur le corps et a raconté aux enquêteurs avoir été forcée de se prostituer. Elle a été transportée à l'hôpital pour y évaluer son état de santé, a précisé l'inspecteur.

Les policiers de Deux-Montagnes attendaient d'obtenir un mandat de perquisition, mercredi soir, afin de pouvoir passer la demeure au peigne fin, en quête d'indice. Les enquêteurs s'affairaient aussi à tenter de retrouver l'occupant des lieux, considéré comme un suspect dans cette affaire.