/regional/montreal/montreal

L'administration Plante souhaite prolonger la ligne orange

Guillaume Pelletier | Agence QMI

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, demande à Québec d’augmenter les investissements dans les transports collectifs pour qu’ils atteignent 50 % des sommes allouées au transport routier. 

Ce point fait partie des demandes prébudgétaires que la Ville a adressées, au début du mois, au ministre des Finances Éric Girard en prévision de la présentation du budget provincial, le 10 mars prochain. 

Le prolongement de la branche ouest de la ligne orange du métro fait partie des projets énumérés dans la lettre. Cette mesure est «absolument prioritaire», a indiqué la mairesse, mercredi. 

Ce prolongement permettrait de relier la station Côte-Vertu à la gare Bois-Franc, où arrêtent actuellement des trains de banlieue et qui deviendra au cours des prochaines années une station du Réseau express métropolitain (REM). 

«Je sens qu'il y a une ouverture de la part du gouvernement du Québec en paroles. On a hâte de voir les chiffres et si l'argent va suivre les intentions, mais c'est de bon augure», a précisé Mme Plante. 

L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) a déposé une fiche d’avant-projet au ministère des Transports du Québec (MTQ) en juin 2019 concernant cette prolongation de la ligne orange. 

La ligne rose absente 

Le projet de ligne rose du métro, qui relirait les arrondissements de Montréal-Nord et de Lachine en passant par le centre-ville, ne fait pas partie des attentes de l'administration Plante dans le prochain budget du gouvernement Legault. Ce projet était l'un des éléments phares de la campagne électorale de Projet Montréal en 2017. 

Rappelons que notre Bureau d'enquête rapportait à la fin janvier la disparition du terme «ligne rose» dans le programme des immobilisations (PDI) 2020-2029 de l'ARTM. L'étude «Pour un mode structurant dans l'axe de la ligne rose» a été remplacée par celle intitulée «Pour un projet de décongestion de la ligne orange et de la station Berri-UQAM et de la progression de l’offre». 

Interrogée à ce propos, la mairesse Plante a réitéré que la couleur de la ligne n'est pas importante et qu’un projet est quand même à l’étude. 

Au début du mois, le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a mentionné que des «sommes colossales» seraient allouées à des investissements reliés aux transports collectifs dans le budget 2020-2021, sans toutefois s’avancer sur les montants en question.

Dans la même catégorie