/news/law

Un locataire saccageur plaide coupable

Yves Poirier | TVA Nouvelles

Un ex-locataire accusé de saccage dans une résidence de Lanaudière a reconnu mardi sa culpabilité dans le cadre de son procès. 

• À lire aussi: Accusé d'avoir arraché les murs de la maison qu'il louait 

• À lire aussi: Le cauchemar de tout propriétaire: son locataire s’enfuit avec les murs 

Alain Rousseau a reconnu sa culpabilité au palais de justice de Joliette en admettant être à l'origine de la démolition de la maison survenue en 2015. 

Un rebondissement qui s'est traduit par un soulagement pour Yannick Le Port et son conjoint de Sainte-Marcelline-de-Kildare. Ils avaient goûté à la médecine du locataire qui a arraché le plafond, des murs, la salle de bain, les planchers et les armoires. 

Pourtant, en septembre dernier, dans le cadre d'une entrevue à TVA Nouvelles, Rousseau qui affirmait être la victime dans ce dossier.  

Il a habité la maison juste un an. Il était aussi en défaut de paiement de loyer. 

Yannick Le Port souhaite que son histoire d’horreur comme propriétaire fasse bouger le gouvernement pour qu'il crée enfin une liste noire des mauvais locataires. 

«Mon but c’est de monter jusqu’au député, au ministre, pour qu’on puisse avoir une liste de ces locataires qui sont malveillants, mauvais payeurs, qu’on ait des références en tant que propriétaires», a-t-il affirmé. 

Un rapport présentenciel a été demandé et la sentence sera prononcée le 1er mai. Il est passible d'une amende de plus de 60 000$. Il y a aussi la possibilité d'incarcération.

Le propriétaire et son conjoint ont réparé partiellement la maison. Notamment grâce à des dons de la mère de M. Le Port.

Dans la même catégorie