/regional/quebec/quebec

Une partie de hockey pour fêter ses 80 ans

TVA Nouvelles

Jouer au hockey demande une bonne forme physique, mais pratiquer son sport favori n'a pas d'âge.  

Berchmans Baillargeon en est la preuve, lui qui a fêté son 80e anniversaire sur la patinoire. 

 «C'est pas une grosse différence avec ce que je faisais avant. C'est pas... C'est la première fois, remarque bien!» dit-il en riant. 

De quoi a suscité l’admiration d’un de ses amis qui ne joue plus depuis quatre ans. 

«J'ai des problèmes de dos et de hanches. Ça fait que c'est pour ça que je l'admire. Je l'admire. Je suis déjà arrêté; je suis tout jeune!» ricane l’homme. 

M. Baillargeon aura tout même eu droit à un match spécial pour son anniversaire. Il était accompagné de son fils Maxime et son petit-fils Alex. Trois générations de hockeyeurs réunis par une passion commune. 

«C'est spécial. J'étais pas au courant que ça allait se produire non plus. Il y a quelqu'un qui a organisé ça à mon insu», raconte l’octogénaire. 

Son petit-fils Alex n’est rien de moins qu’émerveillé par son grand-père. 

«Je le trouve très bon. Puis c'est la seule personne que je connais qui joue à 80 ans. Donc, pour moi, c'est quand même extraordinaire», dit Alex. 

Extraordinaires aussi, tous les petits moments qu'il a vécus sur la glace. Il s’attire même les éloges de ses adversaires. 

Et pour son fils Maxime, rien d'étonnant. 

«On fait encore beaucoup d'activités ensemble. Il est actif... De le voir à 55 ou 80, il n’y a pas une grosse différence», avoue-t-il. 

Pas de but pour sa fête, mais une punition pour avoir fait trébucher. Comme quoi on n'a pas de passe-droit, même à 80 ans!