/news/society

Vaincre ses limites un concours à la fois

TVA Nouvelles

Alors que les médecins croyaient qu’elle ne marcherait et ne parlerait jamais, voilà que Nia Bélanger foule les tapis de concours de personnalité.

Grâce au dévouement de sa mère et aux nombreux traitements qu’elle a reçus tout au long de sa vie, Nia a réussi à déjouer les pronostics.

«Il a fallu que je lâche mon emploi pour m’occuper à 100% de Nia», soutient Linda Moreau, sa mère à Denis Lévesque.

Adoptée à l’âge de 8 mois en Chine, Nia a subi un AVC intra-utérin avant sa naissance. La jeune fille garde quand même certaines séquelles.

«J’ai une orthèse à la jambe, qui sert à stabiliser ma jambe, dit-elle. Et puis mon bras droit, il est très fonctionnel. Je suis capable d’ouvrir ma main et de la fermer, mais c’est sûr que c’est pas autant fonctionnel que ma main gauche, qui elle n’est aucunement paralysée.»

Cela ne l’a toutefois pas empêché de participer à Miss Teen Canada, notamment.

Malgré le fait qu’elle a été victime d’intimidation à l’école, Nia utilise maintenant son expérience personnelle pour sensibiliser les gens contre l’intimidation durant ses concours de personnalité.

Visionnez l’intégralité de l’entrevue à Denis Lévesque dans la vidéo ci-dessus