/news/society

Hausse du nombre de dons d'organe et de transplantations

Agence QMI

Le nombre de donneurs d'organe et de transplantations réalisées au Québec a augmenté en 2019, s'est réjoui Transplant Québec jeudi. 

Au cours de la dernière année, des organes ont été prélevés sur 179 donneurs décédés, permettant de réaliser 490 transplantations totalisant 592 organes. De plus, 45 donneurs vivants ont aussi offert un de leur organe pour une greffe au cours de la dernière année. 

Les reins (259) sont les organes les plus souvent transplantés, suivis des poumons (155) et du foie (127). Quarante-deux transplantations cardiaques ont aussi été réalisées au Québec en 2019. 

En comparaison, 164 donneurs décédés avaient permis de réaliser 451 transplantations en 2018. 

Malgré ces données encourageantes, le nombre de patients en attente d'une greffe a stagné, passant de 805 en 2018 à 799 en 2019. 

C'est toutefois une autre donnée qui a retenu l'attention des gens de Transplant Québec. Pour la toute première fois, en 2019, le nombre de donneurs potentiels référés à l'organisme a dépassé le nombre de patients en attente, avec 820 références dénombrées dans la province. 

«On observe en 2019 des références provenant de toutes les régions du Québec, ce qui est très encourageant pour l’avenir du don d’organes. On estime également que l’ajout de médecins spécialistes coordonnateurs en don et transplantation à la grandeur du territoire permettra de traiter plus de donneurs, mais aussi de transplanter plus de personnes», a commenté le directeur général de Transplant Québec, Louis Beaulieu. 

Des organes ont pu être prélevés sur 22 % de ces 820 de ces donneurs potentiels. Par contre, 44 % des références ont dû être rejetés, le corps du patient ne permettant pas le don d'organe, par exemple en raison d'une maladie. 

Aussi, 25 % des références n'ont pu aboutir à un don en raison de l'opposition des familles. Ce pourcentage a légèrement diminué entre 2018 et 2019.

Dans la même catégorie