/finance/homepage

Gagnante de 1000 $ par semaine à vie: «l’année la plus difficile de ma vie»

Catherine Bouchard | Journal de Québec

Charlie Lagarde lors d'un voyage en Californie. C'est l'un des voyages qu'elle s'est offert avec son lot.

Photo Courtoisie

Charlie Lagarde lors d'un voyage en Californie. C'est l'un des voyages qu'elle s'est offert avec son lot.

Une jeune femme qui avait 18 ans lorsqu’elle a remporté 1000 $ par semaine à vie, en 2018, a vécu «la pire année de sa vie» après avoir mis la main sur la cagnotte, même si cela lui permet aujourd’hui de réaliser ses rêves.    

L’histoire de Gregory Mathieu, ce jeune homme de 22 ans de Lévis qui vient de mettre la main sur le plus gros lot de l’histoire du Québec, soit 70 M$, a beaucoup touché Charlie Lagarde.    

Personne n’est prêt à devenir ultrariche du jour au lendemain, particulièrement à un très jeune âge, souligne-t-elle.    

La jeune femme, aujourd’hui âgée de 20 ans, a vu sa vie basculer complètement le 13 mars 2018. En plus de souffler ses 18 bougies, elle a également gagné 1000 $ par semaine à vie.    

Le gain a totalement bouleversé Charlie.    

«Ç’a été l’année la plus difficile de ma vie. J’ai arrêté l’école, j’étais en burn-out, épuisée, et je pleurais tout le temps. C’était énorme», confie la jeune femme.    

Elle affirme avoir perdu plusieurs amis et reçu de nombreuses propositions douteuses.    

«Beaucoup d’hommes de partout dans le monde, surtout de l’Inde, m’ont écrit pour me faire des demandes en mariage, j’ai reçu des messages avec des commentaires déplacés. J’en reçois encore aujourd’hui, c’est intense», lance-t-elle.    

D’autres événements qui se sont produits dans sa vie ont aussi contribué à son mal-être.    

«Ç’a pris beaucoup de temps avant que ça se replace. Il y avait autre chose qui arrivait dans ma vie. Je peux dire que c’est nouveau, que ça va bien», poursuit la jeune femme.    

Ce sera difficile  

Au lendemain de l’annonce du gros lot de 70 M$, elle a contacté Loto-Québec afin de pouvoir remettre ses coordonnées au jeune homme. S’il ressent le besoin d’être conseillé, elle souhaite l’aider à s’intégrer le plus facilement possible à sa nouvelle vie.    

«Ce que je peux lui dire, c’est que ce sera certainement difficile. Tu réalises qui sont tes véritables amis et le bon entourage que tu as, fait-elle valoir. Quand j’ai gagné, mon histoire a fait le tour du monde. Sûrement que son histoire va le faire aussi.»    

Elle conseille au gagnant de bien réfléchir avant de prendre ses décisions financières.    

«Quand on gagne, on ne sait plus quoi faire avec autant d’argent, surtout à notre âge. Il faut aller voir des spécialistes, car beaucoup de gens vont vouloir donner des conseils qui ne seront pas nécessairement bons. Ça prend des professionnels», insiste-t-elle.    

Malgré une période difficile, Charlie ne regrette aucunement d’avoir mis la main sur son billet chanceux. Il lui a permis de se procurer de l’équipement de photographie «de fou» et de faire plusieurs voyages.    

«Le plus beau cadeau, quand tu gagnes à notre âge, c’est que tu peux faire ce que tu veux. Si tu veux prendre ton temps pour tes études, tu peux», termine-t-elle.