/news/currentevents

«Ça aurait pu être ma fille. Ça aurait pu être moi» - la fille du suspect

TVA Nouvelles

C’est une jeune femme, une mère de deux enfants enceinte de son troisième, qui a appris que son père, François Sénécal, 51 ans, aurait tué Océane Boyer, une adolescente de 13 ans. Alexandra Sénécal est complètement démolie.       

• À lire aussi: François Sénécal accusé de meurtre prémédité  

• À lire aussi: Océane l’appelait «Mononcle François»  

• À lire aussi: Un ami des parents dans la mire  

«Je l’aimais mon père. Ça aurait pu être ma fille. Ça aurait pu être moi», a-t-elle déclaré à la sortie de la salle de cour où son père venait d’être accusé de meurtre prémédité.       

La jeune femme de 24 ans soutient que son père lui a pleuré dans les bras, mercredi soir, en apprenant la disparition d’Océane. «Il était lunatique, il était perdu, il l’aimait tellement cette petite fille-là», se désole Alexandra Sénécal en pleurant sans arrêt.    

La jeune femme croit-elle en la culpabilité de son père? «Je ne pensais jamais que mon père aurait fait ça. Jamais. J’ai deux enfants (4 ans et un an), j’attends mon troisième, mes enfants aimaient mon père», souffle Alexandra Sénécal.     

  

  

Pas de ma faute       

«Je n’ose pas dire ça, mais il faisait tellement pitié. Il ne mérite pas de pitié, mais il faisait pitié», se désole Alexandra qui a assisté à la comparution de son père ce matin.       

La jeune mère de famille a parlé avec les parents d’Océane, Francis et Caroline. «Nous étions assez proches, ils m’ont dit que ce n’était pas de ma faute ce qui est arrivé», dit Alexandra Sénécal.      

 

 

Elle a vu naître Océane et l’a vu grandir au fil des ans. «Océane venait dormir à la maison. Elle a appris à nager à ma fille chez mon père», dit Alexandra Sénécal.        

L’homicide d’Océane fait voler en éclats des familles, celle de la gamine qui avait toute la vie devant elle, et également celle d’Alexandra Sénécal.           

Cette dernière a fait savoir à notre journaliste que son père est séparé de sa mère et qu’il a refait sa vie avec une autre femme.