/news/currentevents

Un homme aurait fait feu sur la maison de son voisin

Dominique Lelièvre | Journal de Québec

Un homme de 40 ans de Lévis aurait tiré des coups de feu en direction de la demeure de son voisin, il y a quelques jours. La police tente maintenant de comprendre pourquoi il aurait agi ainsi. 

Mardi dernier, un citoyen a communiqué avec le Service de police de la Ville de Lévis (SPVL). Il disait avoir découvert chez lui des dégâts vraisemblablement causés par des projectiles d’arme à feu.  

L’incident s’est produit en l’absence du couple qui habite cette résidence du chemin Plaisance Est, dans le secteur de Pintendre. On ne déplore donc aucun blessé, mais les dommages sont évalués à plus de 5000 $.  

Contrairement à ce qu’a d’abord laissé entendre le SPVL, les deux voisins n'étaient pas en mauvais termes. Pour le moment, le corps de police ne se prononce pas sur ce qui pourrait expliquer les gestes reprochés au suspect. 

Le GTI en assistance  

«Des techniciens de l’identité judiciaire se sont rendus sur les lieux. Ils ont fait une scène et ont constaté, effectivement, qu’il y avait des impacts de projectiles qui avaient traversé la maison et qui avaient fait des dégâts à l’intérieur», relate le porte-parole de la police municipale Jean-Sébastien Levan.   

Les policiers ont amorcé leur enquête et ont procédé à diverses expertises, ce qui a mené, mercredi, à l’arrestation de Royal Junior Boutin, voisin du plaignant.   

Ils ont saisi une arme longue et des munitions.  

«Compte tenu du degré de dangerosité de la situation», le Groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec était présent, muni d’un blindé, lors de cette intervention.  

L’assistance du Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale a aussi été demandée pour déterminer la trajectoire des projectiles.  

Comparution 

Selon la police, Boutin a comparu jeudi au palais de justice de Québec pour faire face à cinq accusations, soit usage négligent d’une arme à feu, port d’arme dans un dessein dangereux, méfaits de 5000 $ et plus, manquement aux conditions d’une promesse de comparaître et possession d’une arme à feu en contravention avec une ordonnance d’interdiction d’arme à feu.  

L’accusé est demeuré en détention et devrait être de retour en cour lundi.