/news/coronavirus

Ottawa déconseille fortement les croisières

Émilie Bergeron | Agence QMI

L’Agence de la Santé publique du Canada demande aux Canadiens d’éviter tout voyage de croisières en raison de l’épidémie de coronavirus.    

• À lire aussi: Trois cliniques dédiées et une ligne téléphonique spéciale au Québec  

• À lire aussi: Coronavirus: Trudeau demande aux provinces de faire leurs demandes  

«Le virus peut se répandre rapidement à bord de navires de croisière en raison des contacts étroits entre passagers», a expliqué lundi l’administratrice en chef de la santé publique, Dre Theresa Tam.    

Vendredi, elle recommandait déjà aux Canadiens d’y penser à deux fois avant de faire ce genre de voyages. Désormais, elle les déconseille formellement.    

«Les bateaux de croisière ont des passagers issus du monde entier qui peuvent arriver de régions ayant des éclosions connues ou non de coronavirus», a ajouté Dre Tam.    

Pendant que cette mise en garde était faite à Ottawa, les 253 Canadiens coincés à bord du navire «Grand Princess», en Californie, s’apprêtaient à être rapatriés. L’avion nolisé à cet effet doit atterrir lundi après-midi à Oakland où le bateau est amarré.    

Le COVID-19 a jusqu’à présent touché plus de 110 000 personnes un peu partout dans le monde. Au Canada, on dénombre 71 cas confirmés ou présumés, dont quatre au Québec.    

Besoins des provinces 

Plus tôt lundi, on apprenait que le premier ministre Justin Trudeau a écrit à ses homologues provinciaux pour leur demander d’indiquer quels sont leurs besoins face à l’épidémie de coronavirus, et ce, avant leur rencontre de vendredi.    

«Nous sommes prêts à organiser et à aider. Afin de le faire, nous avons besoin de comprendre quels sont vos défis et comment nous pouvons continuer à travailler ensemble», a écrit M. Trudeau dans la missive à son homologue québécois, François Legault.    

 

Le premier ministre canadien demande aussi aux provinces de communiquer leur état de préparation afin de limiter la propagation de la maladie au Canada.    

Les premiers ministres provinciaux et fédéral tiendront une rencontre à Ottawa vendredi pour discuter d’économie, des changements climatiques et de l’exploitation des ressources naturelles. Il s’agira de la sixième réunion au sommet de ce type depuis la première élection de M. Trudeau, en 2015.    

La menace du coronavirus et les impacts que l'épidémie a sur l'économie canadienne sont des sujets qui s'inviteront certainement à la table de discussions.