/regional/montreal/montreal

Tensions élevées : Sue Montgomery sévit contre un haut fonctionnaire

La paix est loin d’être revenue à l’hôtel de ville de l’arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. La tension reste élevée dans les bureaux, surtout depuis que la mairesse Sue Montgomery a décidé de sévir à l’endroit de son plus haut fonctionnaire. 

• À lire aussi: Sue Montgomery perd deux commissions 

• À lire aussi: Sue Montgomery: le Contrôleur général de la Ville de Montréal porte plainte 

• À lire aussi: Mise en demeure, Sue Montgomery réplique 

Cette dernière a récemment suspendu sans solde, pour une période de 17 jours, son directeur d’arrondissement Stéphane Plante parce qu’il a refusé de prendre part à des rencontres, a appris TVA Nouvelles. 

Selon nos informations, ce dernier voulait éviter de se trouver dans la même pièce qu’AnnaLisa Harris, la directrice de cabinet de la mairesse qui aurait harcelé psychologiquement M. Plante. 

Toujours selon nos informations, le haut fonctionnaire Stéphane Plante n’a pas voulu participer au rendez-vous hebdomadaire de la mairesse Montgomery le 26 février dernier.  

Le lendemain, 27 février, il a également refusé de prendre part au caucus. Stéphane Plante et d’autres directeurs présents auraient décidé de quitter la salle pour éviter d’être en contact avec AnnaLisa Harris. Il aurait ainsi voulu suivre les directives et recommandations du contrôleur général de la Ville de Montréal. 

Insubordination 

Sue Montgomery y aurait plutôt vu de l’insubordination de la part de son directeur, d’où la suspension sans salaire pour deux semaines. Mme Montgomery n’a pas voulu réagir à notre demande d’entrevue. 

La mairesse devra toutefois s’expliquer publiquement, mercredi, dans le cadre de la séance mensuelle du conseil d’arrondissement. Elle devra faire part aux citoyens et aux autres élus du conseil des raisons de la suspension du directeur Stéphane Plante. 

Toujours selon nos sources, après la suspension de M. Plante, le contrôleur Alain Bond a fait parvenir une lettre recommandant plutôt qu’il puisse bénéficier d’un congé avec solde jusqu’à ce que l’affaire soit traitée dans le cadre de l’assemblée du conseil du 11 mars. 

Notons que les relations ont déjà été plus harmonieuses entre Mme Montgomery et son dg. En 2017, ce dernier avait reçu de l’arrondissement près de 5000 en bonis de rendement et performance. Et plus de 3000$ en 2018. 

Départ d’une employée 

Par ailleurs, une employée du cabinet de la mairesse Montgomery a quitté ses fonctions vendredi dernier, justement à cause du climat de travail, a appris notre Bureau d’enquête. 

Dans une lettre adressée à sa patronne que nous avons pu consulter, l’attachée politique Catherine Lavarenne évoque un manque de professionnalisme au sein du cabinet. Elle indique qu’elle n’est pas «en mesure de défendre» les prises de position récentes de la mairesse d’arrondissement, concernant le dossier de la chef de cabinet Annalisa Harris. 

Rappelons qu’une autre membre du cabinet de Mme Montogmery a été placée en congé avec solde par le contrôleur général, pour éviter qu’elle soit en contact avec Annalisa Harris.

- Avec la collaboration de Dominique Cambron-Goulet

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.