/news/coronavirus

Sainte-Justine recommande à ses employés de ne plus voyager

Devant l’épidémie de COVID-19 qui gagne la planète et le Québec avec ses quelques cas testés positifs, le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal prend les grands moyens et demande à ses employés d’éviter les voyages non essentiels.

Dans un courriel envoyé à ses quelque 6000 employés, le centre hospitalier pédiatrique de pointe recommande à ses travailleurs de demeurer au Canada. 

Le CHU Saint-Justine demande aussi à son personnel d’observer une quarantaine de 14 jours s’il quelqu'un revient d’un pays où il y a eu des éclosions de la COVID-19.

«On est aussi un centre désigné COVID. On doit être capable de prendre en charge ces patients-là. Pour nous, notre scénario catastrophe, c’est que notre personnel tombe malade», explique Caroline Quach, microbiologiste- infectiologue et épidémiologiste à Sainte-Justine.

Si le personnel est touché, Mme Quach craint «qu’il n’y ait pas suffisamment d’employés pour prendre soin des patients, que l’hôpital soit débordé par les admissions de COVID et que Sainte-Justine soit obligé de délester d’autres activités prioritaires».

Par ses recommandations à l’ensemble de son personnel, Sainte-Justine cherche à éviter qu’un employé contaminé infecte ses collègues et éventuellement des parents ou de jeunes patients.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.