/finance/homepage

De l'essence à moins de 1$!

Agence QMI

ARG-PRIX-ESSENCE

GEORGE KALOGERAKIS/AGENCE QMI

Le prix de l'essence a chuté sous la barre symbolique du 1 $ le litre dans certaines stations-service de Montréal, mercredi soir.

Pour la première fois depuis quatre ans, les automobilistes pouvaient ainsi faire le plein en soirée en obtenant plus de litres que le nombre de dollars qu'ils dépensaient.

La dernière fois que le prix de l'essence a été affiché en cents dans la métropole remonte à l'hiver 2016. Cette année-là, le prix à la pompe avait même brièvement chuté sous les 90 cents à Montréal, en février, et même sous la barre des 80 cents du côté de Gatineau, en Outaouais.

Selon CAA-Québec, le prix de l'essence moyen à Montréal était de 1,105 $ le litre mercredi, bien au-delà du prix réaliste fixé à 1,013 $.

Il était possible de trouver plusieurs stations-service offrant des prix de 99,9 cents le litre mercredi soir à Montréal et dans les environs. Certaines stations affichaient même un prix de 98,9 cents le litre, selon l'agrégateur de prix GasBuddy, mis à jour avec les données fournies par les automobilistes.

Le prix du baril de pétrole a chuté drastiquement dans les derniers, dans la foulée d'une guerre de prix entre la Russie et les membres de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP). Les membres de l'OPEP n'ont pu s'entendre sur une diminution de la production, entraînant une chute mondiale du cours du brut.

Ainsi, le baril de Brent, qui valait 56,22 $ US le 11 février, a clôturé à 35,84 $ US mercredi. Le baril de pétrole WTI a, quant à lui, terminé la journée à 33,01 $ US, comparativement à 51,64 $ US il y a exactement un mois.