/news/coronavirus

Le personnel de la santé ne doit plus voyager à l’étranger

Charles Lecavalier | Journal de Québec

Le gouvernement du Québec annonce une série de mesures pour limiter la propagation du coronavirus au Québec, alors que le réseau de la santé se «prépare au pire» et observe la situation de l’Italie, en crise.     

«On voit que nos voisins américains, New York, Californie, Washington, sont affectés. On ne parle plus seulement de la Chine et de la Corée du Sud. Je demande aux Québécois d’être prudent. La pire chose qui pourrait arriver c’est que le virus se propage dans les centres de personnes âgées», a lancé le premier ministre François Legault mardi lors d’une mêlée de presse.    

Parmi les mesures annoncées par Québec  

Recommandation pour les employés du réseau de la santé d’annuler les voyages professionnels ;    

Recommandation pour les employés du réseau de la santé de ne pas voyager pour des raisons personnelles ;    

Recommandation de cesser tous les voyages scolaires dans les pays à risque ;    

Isolement préventif de 14 jours pour tous les élèves qui ont visité un pays à risque ;    

Cellule de crise gouvernementale comportant un comité économie, qui prépare un « Plan B »;    

Possibilité d’annuler les évènements internationaux qui se tiennent au Québec.    

M. Legault a indiqué que le Québec a maintenant sept cas de Covid-19 confirmés, et a rappelé les mesures préventives. « Les personnes qui ont des symptômes doivent contacter le 811, et attendre les directives pour aller subir des tests. Il faut se laver régulièrement les mains, éviter les poignées de mains, et faire attention aux personnes âgées particulièrement à risque », a souligné le premier ministre.     

Le Championnat du monde de patinage, qui doit débuter lundi à Montréal, est à risque. « Il y a des chances que ce soit annulé. On devrait aujourd’hui faire une annonce officielle », a-t-il dit.    

M. Legault va rencontrer Justin Trudeau vendredi. Le montant de 1 milliard rendu disponible par le gouvernement fédéral devra rembourser les travailleurs qui doivent s’absenter pour se placer en quarantaine, a dit M. Legault.    

Pied d'alerte    

Le gouvernement du Québec est sur un pied d’alerte. Le secrétaire général, Yves Ouellet, se réunit une fois par jour avec les sous-ministres des ministères concernés par la lutte à l’épidémie.    

La ministre de la Santé Danielle McCann rencontre deux fois par jour Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec,    

Finalement, un comité dirigé par le ministre des Finances Eric Girard, 24 heures après le dépôt du budget, un « plan B » qui ajouterait « des stimulis économiques et verrait une augmentation de certaines dépenses non récurrentes », a précisé M. Legault.    

Pire des scénarios    

De son côté, la ministre de la Santé Danielle McCann souligne que le Québec « fait des provisions d’équipements protecteurs depuis des semaines » et a un plan pour libérer les chambres additionnelles dans le réseau pour réagir à une hausse des hospitalisations.     

Mme McCann est en contact avec l’Italie, qui s’est placée en quarantaine, et dont le bilan fait maintenant état de 631 morts et plus de 10 000 cas. « On se prépare au pire des scénarios », a-t-elle dit.