/news/coronavirus

La LNH suspend elle aussi sa saison

TVA Sports

La Ligue nationale de hockey (LNH) a imité la NBA et la MLS, jeudi, en décidant d’interrompre momentanément sa saison 2019-2020 à cause de la pandémie du coronavirus. 

• À lire aussi: L'annulation des Jeux olympiques est «impensable»  

• À lire aussi: La MLS suspend sa saison  

• À lire aussi: Le coronavirus continue de faire mal au sport  

• À lire aussi: La NBA suspend sa saison  

Pour le moment, la date de reprise des activités demeure indéterminée. Plus tôt en journée, le bureau des gouverneurs et l’Association des joueurs ont tenu des discussions afin de déterminer la marche à suivre. 

Ainsi, le circuit Bettman a emprunté la même avenue que la NBA et la MLS, qui ont stoppé leur calendrier mercredi et jeudi, respectivement. La Ligue américaine de hockey (LAH), dans laquelle évolue le Rocket de Laval, a pris la même décision jeudi. 

«La LNH a essayé de suivre les recommandations des experts en santé et les autorités locales, tout en se préparant pour tout possible développement sans adopter des mesures non nécessaires ou prématurées, a expliqué Bettman dans un communiqué. Cependant, à la suite de la diffusion d’une nouvelle à l’effet qu’un joueur de la NBA a été testé positif pour le coronavirus, et considérant le fait que nos deux ligues partagent plusieurs installations et vestiaires, sans compter qu’il paraît probable qu’un membre de la communauté LNH sera testé positif à un moment donné, il ne nous apparaît plus approprié de continuer de jouer des matchs.» 

«Nous continuerons de suivre les conseils médicaux pertinents et nous encourageons nos joueurs et nos membres de la communauté à prendre des précautions raisonnables, incluant la mise en quarantaine. Notre objectif est de recommencer à jouer dès que les circonstances le permettront, de sorte qu’on pourra finir la saison et remettre la coupe Stanley aux gagnants», a-t-il ajouté. 

Le CH évoqué par le premier ministre 

À une échelle plus locale, le Canadien de Montréal risquait d’évoluer devant des gradins vides au Centre Bell, car à l’heure du midi, le premier ministre du Québec, François Legault, avait demandé la non-présentation d’événements regroupant des foules supérieures à 250 personnes. 

Le Tricolore a encore quatre parties à domicile cette saison, incluant celle qui devait avoir lieu contre les Sabres de Buffalo en soirée. Au total, il doit jouer à 11 reprises, le tout comprenant un voyage dans l’Ouest américain. 

Ailleurs dans la LNH, les Sharks de San Jose et les Blue Jackets de Columbus avaient révélé leurs intentions d’évoluer à huis clos. 

Un long été 

Diverses sources, dont le quotidien «New York Post», ont mentionné que la LNH avait demandé à ses équipes de rendre disponible leur aréna respectif jusqu’à la fin juillet. Un report aussi tardif risque de complexifier la préparation du calendrier d’événements de la LNH, à commencer par le repêchage amateur prévu au Centre Bell les 26 et 27 juin. 

Dans l’histoire de la ligue, la date de remise de la coupe Stanley la plus lointaine fut le 24 juin; en 1995, année au cours de laquelle un conflit de travail avait perturbé les activités de la LNH, les Devils du New Jersey avaient balayé les Red Wings de Detroit en quatre matchs en finale. 

La dernière année que la coupe est restée sans vainqueur est celle de 2005, un lock-out ayant interrompu les activités de la LNH pendant un an. Avant cela, la grippe espagnole avait réduit à néant les aspirations du Canadien et des Metropolitans de Seattle, car la finale n’avait pu être complétée.

Dans la même catégorie