/regional/montreal/montreal

Visites suspendues dans certains hôpitaux et CHSLD

Hand of the patient.

RK008 - stock.adobe.com

Pour prévenir la propagation du coronavirus, les hôpitaux et les CHSLD du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Est-de-l’Île-de-Montréal ont annoncé vendredi la suspension temporaire des visites aux résidents.

Les autorités de la santé de ce secteur de la métropole souhaitent ainsi protéger les personnes les plus vulnérables.

«Dans ce contexte, seul le personnel sera admis dans les sites concernés, et ce, jusqu’à nouvel ordre», a-t-on précisé, par communiqué.

«Je comprends les contraintes reliées à cette demande, mais c’est en multipliant de tels gestes que nous arriverons à limiter la propagation de la COVID-19 et ainsi assurer, dans la mesure du possible, la sécurité des populations vulnérables», a indiqué Sylvain Lemieux, président-directeur général du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

«Je suis aussi convaincu de pouvoir compter sur la collaboration de [tout un chacun] dans nos efforts pour combattre la COVID-19, a-t-il ajouté. Plus que jamais, l’entraide est notre mot d’ordre dans cette lutte que nous menons tous ensemble.»

Dans le cas du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'île-de-Montréal (CCSMTL), les visites ne sont plus permises sur l’ensemble des unités de soin de l’Hôpital Notre-Dame et de l’Hôpital de Verdun. Seulement des visites humanitaires (fin de vie par exemple) sont permises.

En revanche, le CCSMTL permet les visites à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal (IRGLM), puis dans tous les CHSLD, incluant l’Hôpital chinois de Montréal et l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (IUGM), pourvu que les visiteurs n’aient pas voyagé à l’extérieur du pays dans les 14 derniers jours et qu’ils ne présentent pas de symptômes qui s’apparentent à la grippe ou au rhume.

C’est aussi le cas sur le territoire du CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal, où en plus chaque visiteur peut recevoir un seul visiteur à la fois. Les gens doivent aussi laver leurs mains avant l’arrivée et avant d’entrer dans les chambres et les espaces de vie communs.

«Depuis ce matin, un agent de sécurité est posté à l'entrée des CHSLD et s'assure que ces consignes sont respectées», a ajouté Marie-Hélène Giguère, conseillère-cadre, au bureau des relations avec les médias et affaires publiques.

Enfin, le CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal compte «accroître [sa] vigilance auprès des personnes qui entrent» dans ses établissements.

De son côté, le CIUSSS de l’Ouest-de-l ’Île-de-Montréal a indiqué qu’il appliquait les consignes ministérielles.

«Notamment : Nous interdisons les visites dans les CHSLD aux personnes qui sont de retour de voyage depuis moins de 14 jours et les personnes qui présentent des symptômes d’allure grippale; Nous exigeons l’isolement des employés qui sont de retour d’un voyage à l’étranger pendant 14 jours suivant leur retour.»