/news/coronavirus

Pas de pénurie alimentaire au Québec, dit Legault

Les Québécois inquiets par les étalages vides dans les épiceries peuvent dormir tranquilles : aucune pénurie n’est prévue, a indiqué François Legault.    

• À lire aussi: Ce que vous devez savoir sur la COVID-19  

• À lire aussi: Coronavirus: les écoles fermées pour deux semaines  

Le gouvernement du Québec ne prévoit aucune pénurie de biens et demande à la population de ne pas s’inquiéter.     

«C’est important que les gens ne s’inquiètent pas. Les épiceries vont continuer d’être approvisionnées», a précisé le premier ministre François Legault, vendredi, en conférence de presse.     

Plusieurs magasins à grande surface ont été pris d’assaut au Québec jeudi par des consommateurs inquiets qui souhaitaient stocker des vivres pour faire face à la pandémie de la COVID-19.     

M. Legault a d’ailleurs précisé que les camionneurs ainsi que le personnel navigant dans les avions et les bateaux ne sont pas soumis à l’isolement volontaire.    

«Les camionneurs font leur travail et ils font une très bonne job», a indiqué de son côté ministre des Transports François Bonnardel sur les médias sociaux.    

Ottawa interpellé    

Citant un problème de «cohérence», le premier ministre du Québec demande à Ottawa de limiter dès que possible l’arrivée de visiteurs étrangers au pays afin de limiter la propagation du coronavirus.  

«C’est important qu’on limite l’entrée des visiteurs étrangers au Canada», a insisté François Legault lors d’un point de presse en compagne de trois de ses ministres et du directeur national de la santé publique, Horacio Arruda.    

M. Legault demande également à ce que des agents des service frontaliers soient présents à l’aéroport pour bien expliquer les directives de santé publique misent en place au Québec.       

Le bilan est toujours de 17 cas confirmés de COVID-19 dans la province, dont deux hospitalisés.    

Fini le 811     

La ministre de la Santé, Danielle McCann, demande maintenant à la population de cesser d’utiliser le 8-1-1 et de plutôt appeler le 1 877 644-4545 ou de consulter le site web du gouvernement pour avoir des renseignements sur la COVID-19.     

La ministre a aussi indiqué que 88 infirmières supplémentaires seraient affectées pour répondre aux questions des citoyens inquiets.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.