/news/coronavirus

Le gouvernement déclare l’état d’urgence sanitaire

TVA Nouvelles et Le Journal de Québec

Devant la crise planétaire engendrée par la COVID-19, le gouvernement du Québec décrète l’état d’urgence sanitaire nationale qui lui donne des pouvoirs élargis pour lutter contre la pandémie de coronavirus.        

• À lire aussi: L'état d'urgence sanitaire nationale, c'est quoi?  

• À lire aussi: EN DIRECT | Le coronavirus au fil de la journée du 14 mars  

• À lire aussi: 21 personnes maintenant atteintes de la COVID-19  

• À lire aussi: Loto-Québec suggère la fermeture des salles de bingo  

«Il faut mettre de côté les règles ordinaires pour aller plus vite. On a déclaré l’urgence sanitaire sur tout le territoire», a déclaré le premier ministre François Legault, samedi.        

De plus, toutes les visites sont interdites dans les hôpitaux et les CHSLD du Québec et les personnes de 70 ans et plus doivent rester chez elles, demande le premier ministre.    

  

Afin de pouvoir mieux répondre au coronavirus, les chirurgies non urgentes seront reportées. «Nous sommes déjà en état de délestage. Tous nos hôpitaux se préparent à libérer des lits et aussi à ajouter des lits», fait savoir la ministre de la Santé, Danielle McCann.          

  

Isolement et fermetures         

Isolation forcée de quartiers ou de villes, fermeture de lieu de rassemblement, signature de contrats sans appel d’offres, téléconsultation entre médecins et patients, rapatrier les infirmières retraitées, réquisitions d’effectifs d’autres ministères, construction accélérée d’ouvrages ou d’installations à des fins sanitaires, la loi sur la santé publique du Québec donne de larges pouvoirs au gouvernement en cas d’urgence sanitaire.         

François Legault demande à toutes les personnes au Québec qui ont 70 ans ou plus de ne pas sortir de chez elles. « J’annonce que toutes les visites dans les CHSLD et les hôpitaux sont interdites. On veut limiter les risques de contagion », a-t-il dit.         

Il demande également aux Québécois à renoncer à leurs voyages. Les gens infectés proviennent des États-Unis, de la France, de l’Italie, de la République dominicaine, de l’Inde, et des bateaux de croisière.         

Il peut dorénavant :         

• Ordonner la vaccination obligatoire de toute la population ou d’une certaine partie de celle-ci contre la variole ou contre une autre maladie contagieuse menaçant gravement la santé de la population et, s’il y a lieu, dresser une liste de personnes ou de groupes devant être prioritairement vaccinés;         

• Ordonner la fermeture des établissements d’enseignement ou de tout autre lieu de rassemblement ;         

• Ordonner à toute personne, ministère ou organisme de lui communiquer ou de lui donner accès immédiatement à tout document ou à tout renseignement en sa possession, même s’il s’agit d’un renseignement personnel, d’un document ou d’un renseignement confidentiel ;         

• Interdire l’accès à tout ou partie du territoire concerné ou n’en permettre l’accès qu’à certaines personnes et qu’à certaines conditions, ou ordonner, lorsqu’il n’y a pas d’autre moyen de protection, pour le temps nécessaire, l’évacuation des personnes de tout ou partie du territoire ou leur confinement et veiller, si les personnes touchées n’ont pas d’autres ressources, à leur hébergement, leur ravitaillement et leur habillement ainsi qu’à leur sécurité ;         

• Ordonner la construction de tout ouvrage ou la mise en place d’installations à des fins sanitaires ou de dispensation de services de santé et de services sociaux ;         

• Requérir l’aide de tout ministère ou organisme en mesure d’assister les effectifs déployés ;         

• Faire les dépenses et conclure les contrats qu’il juge nécessaires ;         

• Ordonner toute autre mesure nécessaire pour protéger la santé de la population.Le gouvernement, le ministre ou toute autre personne ne peut être poursuivi en justice pour un acte accompli de bonne foi dans l’exercice ou l’exécution de ces pouvoirs.         

24 cas au Québec          

Le nombre de cas de coronavirus a grimpé à 24 au Québec, samedi, a rapporté le ministère de la Santé et des Services sociaux.               

Afin d’endiguer la contamination dans la province, les écoles, cégeps et ainsi que les services de garde sont déjà fermés pour deux semaines. Le gouvernement a également déjà demande au personnel de la santé ainsi qu’à la population d’éviter tout voyage non nécessaire.                   

Les cas dans la province se détaillent comme suit:   

Mauricie - Centre du Québec: 1                    

Estrie: 3                    

Montréal: 8                    

Chaudière-Appalaches: 1                    

Lanaudière: 1                    

Laurentides: 2                    

Montérégie: 7                    

TOTAL: 24   

Selon les données de Santé Québec, plus de 850 personnes sont en attente de résultats tandis que près de 1400 analyses se sont avérées négatives jusqu’ici.             

Voici les sources d’informations officielles                    

Au Québec, une page web a été lancée afin de tenir au courant la population des développements de l’épidémie dans la province.                    

www.quebec.ca/coronavirus  

Le public peut également obtenir de l'information en appelant au 1 877 644-4545. Cette ligne téléphonique sera bonifiée, il y aura 2000 lignes dès lundi, assure la ministre de la Santé.           

Au Canada, la source d’information officielle se situe sur le site web de Santé Canada.                    

Retour de voyage                    

Le gouvernement du Québec demande à tous les voyageurs – peu importe la destination – de se mettre en isolement volontaire à leur retour au pays.                    

Si vous éprouvez des symptômes de la COVID-19 et que vous êtes de retour de voyage – particulièrement de l’une des régions les plus infectées par le virus –, communiquez au 1 877 644-4545.                    

Une personne répondra à vos questions et vous redirigera vers les lieux appropriés.                    

Voyages à venir                    

Vous aviez un voyage prévu au cours des prochains mois et souhaitez l’annuler? Vérifiez d’abord si la ligne aérienne a annulé votre vol. Si tel est le cas, la nouvelle charte protège les voyageurs.