/news/coronavirus

Ottawa recommande aux Canadiens de rentrer au pays

TVA Nouvelles et Agence QMI

Le gouvernement Trudeau demande aux voyageurs canadiens de revenir au pays pendant qu’il en est encore temps, afin de ne pas être coincés à l’étranger alors que la pandémie de COVID-19 fait rage sur la planète.  

Le message, d’abord mentionné vendredi, a été réitéré samedi, sur Twitter, par le ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne.  

«AVERTISSEMENT OFFICIEL AUX CANADIENS À L’ÉTRANGER: Nous recommandons aux voyageurs canadiens de revenir au Canada par des moyens commerciaux pendant qu'ils sont encore disponibles», peut-on lire dans le micromessage du ministre.  

  

  

«Les Canadiens qui sont à l’extérieur du pays devraient se renseigner sur les options commerciales qui s’offrent encore à eux pour rentrer au Canada et devraient envisager de revenir plus tôt que prévu alors que ces options deviennent plus limitées», peut-on lire dans un communiqué plus détaillé d’Affaires mondiales Canada, qui recommande par ailleurs aux Canadiens à l’étranger de s’inscrire auprès du service d’Inscription des Canadiens à l’étranger.  

L’avertissement officiel d’Ottawa recommande aussi aux Canadiens d’éviter les voyages non essentiels à l’étranger.  

«Pour tenter de limiter la propagation de la COVID-19, plusieurs gouvernements ont adopté des mesures restrictives spéciales d’entrée et de sortie. De nouvelles restrictions pourraient être imposées et gravement perturber les projets de déplacement des Canadiens», a expliqué Affaires mondiales Canada.  

La veille, la santé publique du Canada a conseillé aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel à l’étranger.    

«Nous rationalisons les arrivées d’outremer afin d’être mieux en mesure de les contrôler», avait annoncé le premier ministre Justin Trudeau en point de presse à l’extérieur de Rideau Cottage. Le nombre d'aéroports qui acceptent ces vols sera restreint, avait-il par la suite précisé sans fournir de chiffre.     

Pour l’instant, Ottawa n’a pas l’intention de fermer la frontière canadienne aux ressortissants de certains pays. Le gouvernement a toutefois indiqué qu’il «ne ferme pas la porte» à de telles mesures.    

Depuis jeudi, Québec réitère sa demande en ce sens au fédéral pour limiter la contagion.

Dans la même catégorie