/news/coronavirus

Plus de 150 000 personnes contaminées par la COVID-19

Agence France-Presse

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences dans le monde. 

Plus de 152 898 cas d'infection et 5791 morts sont dénombrés samedi soir dans 137 pays.

• À lire aussi: EN DIRECT | Le coronavirus au fil de la journée du 14 mars  

• À lire aussi: Le gouvernement déclare l’état d’urgence sanitaire  

Espagne

L'Espagne, deuxième pays le plus affecté d'Europe, entre en quarantaine quasi totale, comme l'Italie. Ses habitants ne pourront sortir de chez eux que pour aller travailler ou acheter à manger. L'état d'alerte est décrété pour quinze jours.

À Séville, les processions de la Semaine sainte sont annulées.

France

La France, désormais officiellement au stade 3 de l'épidémie (circulation active du virus sur l'ensemble du territoire), ferme dès minuit restaurants, bars, discothèques, cinémas et commerces non essentiels.

Écoles et universités seront closes à partir de lundi, mais les élections municipales de dimanche sont maintenues.

Allemagne

À Berlin, clubs et bars fermeront à partir de mardi. 

République tchèque

En République tchèque, les commerces «non essentiels» ferment jusqu'au 24 mars.

Apple

Les rideaux des magasins Apple resteront baissés jusqu'au 27 mars, sauf en Chine où l'épidémie semble avoir été endiguée.

Europe

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l'Europe de nouvel «épicentre» de la pandémie, dont le pic est «impossible» à prévoir.

Plus de 152 898 cas d'infection sont dénombrés dans 137 pays, dont les plus touchés après la Chine sont l'Italie avec 1441 morts pour 21 157 cas, l'Iran avec 611 morts (12 729 cas), l'Espagne avec 183 morts (5753 cas) et la France avec 91 morts (4500 cas).

États-Unis

Après avoir refusé pendant des jours de se faire tester au coronavirus, le président Donald Trump annonce s'être finalement soumis au test et attendre les résultats.

Le président américain a décrété vendredi l'état d'urgence aux États-Unis, qui étendront mardi l'interdiction d'entrée aux voyageurs étrangers venant du Royaume-Uni et d'Irlande.

Des fonds pouvant aller «jusqu'à 50 milliards de dollars» seront débloqués, dans un pays qui n'a pas de système de couverture universelle pour la Santé et où les congés maladies payés ne sont accessibles qu'à une minorité.

Russie

La Russie ferme aux étrangers sa frontière terrestre avec la Pologne et la Norvège, l'Arabie saoudite va suspendre les vols internationaux pour deux semaines; l'Uruguay ferme partiellement ses frontières, imposant une quarantaine aux voyageurs de neuf pays.

Mauritanie

La Mauritanie réduit ses vols avec la France, le Panama les suspend avec l'Europe, le Gabon limite les visas touristiques. 

Maroc

Le Maroc suspend ses vols en provenance et à destination d'une vingtaine de pays.

Danemark

Le Danemark a fermé ses frontières aux étrangers. La Norvège va fermer ses ports et aéroports.

Nouvelle-Zélande

En Nouvelle-Zélande, les visiteurs étrangers devront se mettre en quarantaine quatorze jours.

Premiers décès

Depuis vendredi soir, l'Équateur et le Danemark ont annoncé les premiers décès liés au virus sur leur sol. Le Kosovo, la Mauritanie, l'Uruguay, le Suriname, le Guatemala, Antigua-et-Barbuda, la Namibie, l'eSwatini, Porto Rico, le Rwanda, la Guinée équatoriale, la Guinée, ont, eux, constaté leurs premiers cas.

Sénégal

Le Sénégal, qui a enregistré 17 cas de contamination, interdit les manifestations publiques, ferme les écoles et limite drastiquement les festivités de l'Indépendance le 4 avril.

Émirats arabes unis

Le gouvernement d'Abou Dhabi ferme pour deux semaines ses sites culturels. 

Royaume-Uni

Critiqué pour sa lenteur à prendre des mesures radicales face au coronavirus, le gouvernement britannique s'apprête à revoir son approche et à interdire les rassemblements de masse, au moment où le nombre de décès a doublé dans le pays, avec désormais 21 morts.

Navires de croisière

Les passagers américains du paquebot Grand Princess, maintenu pendant plusieurs jours au large de la Californie en raison d'au moins 21 cas de coronavirus à bord parmi 2446 passagers, ont pu débarquer.

Au Chili, deux paquebots de croisière, avec environ 1300 personnes à bord, ont été mis en quarantaine après qu'un passager a été testé positif au coronavirus sur un des navires et des cas suspects identifiés sur l'autre.