/news/coronavirus

Bientôt 6000 tests par jour au Québec

Charles Lecavalier | Journal de Québec

Le gouvernement du Québec augmente rapidement sa capacité à détecter les infections de coronavirus et veut faire 6000 analyses par jour.    

«On a assez de tests. Dès demain on va ouvrir sept autres centres d’évaluation de ces tests, ce seront les quatre CHU et trois autres hôpitaux. Donc, vous allez voir un impact rapide sur le délai parce que, là, on va passer de 1600 analyses à plus de 6000 analyses par jour», a indiqué la ministre de la Santé, Danielle McCann.    

Jeudi dernier, le Québec ne pouvait faire que 200 analyses par jour. Il s’agit d’une progression significative.    

Pour l’instant, il y a 50 cas de coronavirus au Québec, 3000 personnes ont reçu un test négatif, et 3000 personnes sont «sous investigation».   

- Centre universitaire de santé McGill   

- Centre hospitalier de l’Université de Montréal   

- Centre hospitalier universitaire (CHU) Sainte-Justine   

- Hôpital Maisonneuve-Rosemont   

- CHU de Québec-Université Laval   

- Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS)   

- Hôpital général juif  

La Corée du Sud par exemple a été capable d’infléchir la courbe de progression du virus dans sa population grâce aux tests à grande échelle, avec des résultats communiqués rapidement aux citoyens.    

Pour le moment au Québec, les tests sont tous analysés au Laboratoire de santé publique du Québec. Cela crée un effet de goulot d’étranglement.    

La multiplication des lieux d’analyses va permettre d'économiser le temps de transport des échantillons.    

Dépistage plus large  

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a ajouté que pour le moment, la priorité restait toujours de tester les «gens qui reviennent de l’extérieur et qui ont des symptômes».    

La prochaine étape sera toutefois de tester à plus grande échelle. «C’est clair qu’on va se mettre à tester plus de monde, on va se mettre à tester des gens à l’hôpital, dans les soins respiratoires quand la capacité sera là», a-t-il indiqué.    

«Ça fait que je peux vous dire que la courbe d’accentuation de tests va nous permettre d’élargir les critères de dépistage chez les gens symptomatiques», a-t-il ajouté.     

Par ailleurs, Mme McCann a souligné que l’opération de délestage des opérations non urgentes pour libérer des lits et des ventilateurs pour les malades du coronavirus se poursuit.

Dans la même catégorie